/
/
/
Créer sa propre cave à vin

Créer sa propre cave à vin

Amateurs de vins, plutôt que les pseudo caves à vin qui ne sont en réalité que des réfrigérateurs spécifiques, vous pouvez créer chez vous une véritable cave à vin. Dans la cuisine, un cellier ou dans un sous-sol, différentes possibilités s’offrent à celles et ceux qui souhaitent créer un espace dédié au stockage et au vieillissement de leurs bouteilles. Nos conseils pour créer sa cave à vin.

Les caractéristiques d’une cave à vin maison

Avant de se lancer dans la création d’une cave à vin chez soi, il faut d’abord faire le point sur les caractéristiques qu’elle devra avoir pour permettre une bonne conservation du vin et, idéalement, un vieillissement optimal pour les meilleures bouteilles.

Une cave à vin doit :
  • Etre protégée des vibrations qui provoquent la suspension de bactéries et dépôts dans les bouteilles, entraînant de ce fait des réactions chimiques non maîtrisées qui peuvent nuire à la qualité du vin.
  • Etre protégée de la lumière : les ultraviolets émis par toute source lumineuse, qu’elle soit naturelle ou artificielle, oxydent le vin. Le vin doit donc rester dans le noir ou au moins l’obscurité le plus souvent possible.
  • Avoir une température homogène et constante : la température idéale de stockage et de vieillissement du vin est de 12°C. La grande difficulté tient à maintenir la température homogène : il est préférable d’éviter que la température soit plus basse dans le bas de la cave et plus élevée en haut de la cave, pour que toutes les bouteilles bénéficient des mêmes conditions de stockage.
  • Avoir une hygrométrie constante et homogène : c’est sans doute le point le plus délicat à gérer, en particulier si l’on souhaite le faire de manière naturelle. L’hygrométrie optimale d’une cave à vin est de 70%. En-dessous (en particulier en-dessous de 50%), les bouchons en liège peuvent s’assécher et laisser ainsi l’air entrer dans la bouteille, ce qui oxydera le vin. Au-delà de 70% (en particulier au-delà de 80%), les bouchons peuvent moisir et dénaturer les arômes du vin.
  • Permettre de stocker les bouteilles couchées, surtout les bouteilles dotées d’un bouchon en liège, qui doit être constamment au contact du vin pour rester légèrement humide, et ainsi rester étanche.

Créer sa cave : en sous-sol ou dans la maison ?

Il est évident que la meilleure solution pour créer une cave à vin est de disposer d’un espace enterré : les pièces enterrées bénéficient d’une isolation naturelle et sont maintenues à une température constante. L’hygrométrie quant à elle peut être assez simplement régulée.

Si vous disposez d’un espace enterré, conservez le sol en terre battue, idéale pour réguler l’hygrométrie de l’air, mais traitez les murs contre l’humidité. Des enduits à la chaux peuvent être d’excellentes solutions pour éviter les excès d’humidité et la moisissure. Les rayonnages quant à eux pourront être en bois, en métal ou n’importe quel autre matériau de votre choix : à vous de laisser parler votre créativité pour une déco de cave à vin originale et élégante !

Si vous ne disposez pas d’un espace enterré et/ou si vous préférez avoir vos bouteilles à portée de main dans la maison, les travaux seront plus lourds et complexes. En effet, il faudra cloisonner un espace isolé, disposant d’un accès facile, idéalement dans l’obscurité (c’est certes moins joli que les caves avec vitrine donnant sur la cuisine, mais au moins cela préserve le vin ; il faut savoir ce que l’on veut) et équipé d’un climatiseur de cave à vin, qui contrôle à la fois la température et son homogénéité et l’hygrométrie et son homogénéité.

Côté éclairages, dans un cas comme dans l’autre, privilégiez les lampes au sodium plutôt que les leds situées juste au-dessus des bouteilles : c’est moins design, mais beaucoup plus respectueux pour vos bouteilles !