/
/
/
/
Le feng shui : on y croit ?
Feng shui zen

Le feng shui : on y croit ?

Littéralement « Vent et eau », le feng shui est un art de vivre chinois ancestral qui doit permettre une meilleure harmonie entre les gens et leur environnement. Très en vogue depuis quelques années, au point de largement inspirer architectes et décorateurs, que l’on y croit ou pas, le feng shui repose sur quelques principes de bon sens qu’il peut être pertinent de suivre, à tout hasard…

La chambre feng shui : position du lit, lumières et couleurs

La chambre est bien souvent la pièce où même les détracteurs du feng shui appliquent, consciemment ou non, ses principes. En effet, le feng shui exige par exemple que l’on ne place pas la tête du lit dos à la porte d’entrée, ni que l’on place le pied du lit face à la porte d’entrée. Et si vous faites l’essai chez vous, vous verrez que, d’une manière générale, la circulation dans la pièce est plus pratique en faisant ainsi !
Côté couleurs, ici encore, on remarque que le feng shui s’appuie sur le bon sens : on évite les couleurs chaudes ou, surtout, trop vives, pour leur préférer des couleurs froides, douces, ou un mariage de couleurs chaudes et froides, mais jamais vives.

La lumière enfin, élément très important dans le feng shui. Il est déconseillé de placer un plafonnier juste au-dessus du lit et de privilégier des lampes d’appoint, des éclairages indirects dans la chambre pour en faire un espace de détente, idéal pour se ressourcer.

L’entrée feng shui : un espace d’accueil

L’entrée de la maison ou de l’appartement, pour le feng shui, est également l’entrée des énergies. Il ne faut donc pas les freiner. Par conséquent, le feng shui demande qu’on ne place pas dans son entrée un portemanteau volumineux, qu’on laisse traîner ses chaussures ou que l’on bloque le passage avec un gros meuble.

L’entrée feng shui doit être bien éclairée et permettre le passage des énergies et des personnes.

Le salon feng shui : on laisse les énergies circuler

Dans la même logique de circulation des énergies, le salon doit être un espace libéré, dans lequel les meubles ne font pas obstacle et où la lumière également circule librement.

On évite par conséquent les lourds rideaux opaques, les meubles un peu partout, les murs surchargés, etc. L’idée est presque de miser sur un intérieur zen, non pas dans le style (fort heureusement, le feng shui n’impose pas particulièrement de style) mais dans l’organisation de la pièce. On mise sur l’épure, l’équilibre et la mesure.

Les professionnels du feng shui : des alliés de votre sérénité ?

Equilibre des énergies, alternance de courbes et de droites, alternances de couleurs, organisation de l’espace, etc. Même si l’on peut douter des notions mystico religieuses associées au feng shui, clairement, il faut bien admettre qu’une maison réorganisée selon les principes fondamentaux du feng shui, sans tomber dans l’extrémisme, apportent plus de sérénité, de douceur et de plaisir de vivre.

Alors, si vous voulez tenter l’expérience de la maison feng shui, n’hésitez pas à contacter un professionnel Plus Que Pro : recommandés par leurs clients en engagés dans une démarche qualité, les professionnels Plus Que Pro sont des garanties de satisfaction !

A lire également : Installer une fontaine zen dans son jardin