/
/
/
Comment assainir sa maison ?
assainir-sa-maison

Comment assainir sa maison ?

Éléments toxiques, acariens, fumée, ondes électromagnétiques : les sources de pollution intérieure sont nombreuses. Or, la majorité des Français passe 90 % de leur temps à l’intérieur (logements, bureaux, transports, commerces). Voici quelques pistes à suivre pour assainir sa maison, et éviter certains désagréments causés par des polluants généralement indolores, incolores et inodores.

Tabac : principal polluant intérieur

L’arrêt de la possibilité de fumer dans les lieux publics n’est pas dû au hasard. En effet, la fumée de tabac est tout simplement le polluant n°1 des lieux clos, donc des logements. Le fait d’aérer ne suffit malheureusement pas à éliminer le danger du tabagisme passif, car la nicotine a un fort pouvoir d’imprégnation sur les tapis, les vêtements, les rideaux ou encore les murs. Ces particules cancérigènes se diffusent également  par la suite, créant un cercle vicieux. La principale solution est à la fois simple et réaliste, puisqu’il s’agit de fumer à l’extérieur du logement…ou d’arrêter de fumer.

Zoom sur les composés organiques volatils (COV)

Sachez que les logements renferment plus de 500 COV en moyenne. Le plus problématique et le plus présent est le formaldéhyde, issu de la combustion des cigarettes, des bougies, de l’encens, des cheminées à foyer ouvert, etc. Ce polluant provient aussi des produits de construction, d’entretien (lingette, détergent), de traitement (insecticide), de cosmétiques (vernis à ongles), et de décoration. Pour réduire la présence de formaldéhyde, privilégiez les produits éco labellisés, ainsi que le mobilier en bois massif non traité, et les revêtements écologiques. Songez enfin à aérer régulièrement les pièces de vie, et à installer des plantes protectrices qui régénèrent l’air ambiant.

L’impact des ions positif

Moins connus mais tout autant néfastes, les ions positifs sont émis en grande partie par les nombreux écrans électroniques qui équipent les logements, mais également par les photocopieurs, les systèmes de climatisation, et même les moquettes et les tissus synthétiques. Les symptômes causés sont essentiellement des fatigues nerveuses, du stress, des allergies, voire des fréquents états d’irritabilité ou d’insomnie. Là encore, c’est la ventilation qui apparaît comme la solution la plus efficace pour assainir un logement. Autre alternative : l’achat d’un ioniseur d’air qui propulse des ions négatifs dans les pièces afin de rétablir l’équilibre avec les ions positifs. Une astuce consiste aussi à actionner un diffuseur aérosol d’huiles essentielles d’agrumes ou de cèdre.

Se débarrasser des acariens


Les acariens sont des polluants biologiques qui créent des pathologies de type respiratoires, pouvant parfois s’aggraver au fil du temps. L’entretien du logement est la manière la plus efficace de lutter contre ce fléau, notamment via l’utilisation d’aspirateurs équipés d’un filtre Haute efficacité pour les particules d’air. Cet outil permet d’éliminer 95 % des particules mesurant au moins 1 micron, ainsi que les pollens et les acariens. Songez par ailleurs à bannir les décorations textiles, et à exposer fréquemment votre literie au soleil.

Bon à savoir : afin de limiter les ondes magnétiques, pensez à éteindre vos appareils, et à les éloigner le plus possible de la chambre à coucher.

A lire également : Comment construire sa maison avec des matériaux naturels