/
/
/
Faire appel à un dératisateur
dératiseur

Faire appel à un dératisateur

« Dans le cas où l’importance de l’insalubrité et les dangers […] sont susceptibles de porter une atteinte grave à la santé ou à la salubrité et à la sécurité du voisinage, il est enjoint aux occupants de faire procéder d’urgence […] à la dératisation […] des locaux ». Voilà ce que dit la circulaire ministérielle du 9 août 1978. Au-delà, donc, du confort des habitants, la dératisation est même une obligation légale liée directement à des questions de santé publique. Or, dans cette opération de dératisation de maison ou de copropriété, le dératiseur apparaît comme le partenaire idéal. Explications.

Diagnostic, identification, traitement, prévention

Le problème des rongeurs dans les maisons, c’est qu’ils peuvent provenir de multiples endroits, nicher dans de multiples endroits, et revenir de bien des manières.

Aussi, pour que la lutte contre les rats, souris, mulots et autres nuisibles ne se transforme pas en combat sans fin, il est indispensable, pour une dératisation de maison efficace, de commencer par diagnostiquer les origines de l’infestation, identifier les nids et autres lieux de passage des rongeurs, traiter leur présence et les empêcher de revenir. Sans quoi, vous êtes voué à recommencer éternellement !

Voilà ce que fait le dératiseur professionnel et voilà pourquoi le jeu en vaut la chandelle : si vous faites appel à u dératiseur, vous avez la garantie d’être durablement protégé d’une infestation de rongeurs.

Les raticides : des produits dangereux

En outre, il est important de bien se rappeler que les raticides sont des produits dangereux, toxiques aussi bien pour les rats et autres nuisibles évidemment, mais aussi pour les animaux domestiques et les enfants. Qui n’a pas déjà perdu un animal de compagnie intoxiqué par ce genre de produit ?

C’est une autre bonne raison de faire appel à un dératiseur : il utilise des produits performants, à bon escient, aux bons endroits et de manière à ne pas mettre en danger les usagers de la maison à dératiser. Par ailleurs, il pourra choisir, pour certains endroits spécifiques, de placer des pièges (mortels ou destinés simplement à capturer les bêtes).

Les tapettes à souris/rats : et les cadavres ?

Bien sûr, de nombreuses personnes pensent immédiatement tapettes à souris/rats quand ils détectent une infestation de rongeurs. Mais l’utilisation de tels produits pose quelques problèmes :

  • Il est fréquent que ces tapettes ne tuent pas les animaux. Dans ce cas, comment comptez-vous récupérer l’animal blessé pour le tuer, sans vous faire mordre ?
  • Jeter des cadavres de rats dans les poubelles, les rivières ou la voie publique est interdit. Cela signifie que vous devez creuser des fosses communes pour les cadavres de rongeurs dans votre jardin, en espérant que votre chien, si vous en avez un, ne les déterre pas (les chiens sont attirés par l’odeur de putréfaction…). Voilà qui est ragoûtant.
  • Les animaux domestiques et les enfants peuvent également être blessés par ces appareils d’un autre âge…

Bref, vous l’aurez compris, non seulement la lutte contre les rats, souris, mulots et autres rongeurs peut vite devenir coûteux car sans fin si vous n’utilisez pas les bonnes méthodes et n’empêchez pas les colonies de revenir, mais en plus, lutter soi-même contre les nuisibles peut être dangereux et pénibles.