/
/
/
/
Les trois critères pour choisir une peinture
choisir-peinture

Les trois critères pour choisir une peinture

Technicité, esthétisme, et facilité d’application : voici les trois éléments prépondérants, dont il faut tenir compte au moment de l’achat de peinture. Pour sélectionner une peinture appropriée à vos travaux, il est donc impératif d’observer les différents composants, en les adaptant en fonction de l’utilisation de votre produit.

Comment sélectionner une peinture de qualité ?


La performance d’une peinture dépend avant tout de son rendement au mètre carré par litre. Plus ce rendement est important, plus l’application est de qualité. Ce degré de performance est complété par un second élément : le nombre de couches requis pour couvrir une surface, avec un résultat durable et intéressant. Ces deux éléments permettent de faire un tri sélectif, et de déterminer parmi les nombreuses peintures présentes sur le marché, celles qui sont utiles et celles qu’il faut éviter.

D’autres paramètres entrent ensuite en jeu, notamment l’apport décoratif et pratique. Songez par exemple à investir sur une peinture lessivable pour une application en cuisine. Evidemment, ciblez une peinture dont la couleur et la texture coïncident avec vos goûts, pour personnaliser vos lieux de vie à votre image. Mieux vaut aussi viser un produit dont le résultat est pérenne dans la durée, sous peine de devoir recommencer régulièrement vos travaux de peinture.

L’ultime critère de sélection concerne le budget alloué à l’achat de vos pots de peinture. N’hésitez pas à observer le rapport qualité / prix de chaque produit, et de solliciter des professionnels, sérieux et compétents, susceptibles de vous accompagner et de vous guider dans vos choix.

Quelques indices sur la qualité et sur la propriété des peintures


Avant de vous lancer dans des travaux de peinture, songez à bien réfléchir au type de produits à utiliser. Protection des murs face aux problèmes de salissures, d’humidité ou d’intempéries, résistance aux tâches, à l’entretien, et aux soucis de jaunissement, facilité d’entretien : l’aspect technique diffère d’une peinture à l’autre. Interrogez-vous sur le support à peindre, la localisation, les risques de désagréments encourus, etc.

En termes d’esthétisme et d’aspect, privilégiez une peinture au pouvoir couvrant performant, qui offre une application régulière, avec une couleur uniforme. Notez que le lustre doit créer l’effet escompté, depuis le mat au brillant, en passant par le satin. Si vous désirez une couleur blanche, investissez dans un produit qui restera durablement blanc, et qui ne se ternira pas avec le temps.

Enfin, la méthode d’application doit être facilitée grâce à un lissage aisé ou un étalement simple à obtenir, par le biais de l’utilisation d’un rouleau classique ou d’un pinceau. Ces derniers outils ne doivent d’ailleurs pas laisser de traces inesthétiques. Sachez également que la peinture ne doit pas mousser, ni éclabousser.

Si les travaux de peinture pour rafraichir un mur ou un plafond dans une pièce d’intérieur sont plutôt réalisables, y compris si vous n’êtes pas des experts. Par contre, n’hésitez pas à prendre contact avec des peintres professionnels adhérents au réseau Plus que Pro, dès que la tâche vous apparaît plus ardue.

A lire également : Comment choisir sa peinture en fonction de l'usage ?