/
/
/
/
Rôle et installation du parafoudre
parafoudre

Rôle et installation du parafoudre

Si le paratonnerre protège les bâtiments de la foudre, c’est le parafoudre(qui fait partie de la famille des parasurtenseurs)  qui protège de la foudre les installations électriques. Obligatoire, dans certains départements, par la norme NFC 15-100, pour les nouvelles installations, il est évidemment conseillé partout en France. Voyons en détail le rôle et l’installation du parafoudre.

Quel est le rôle du parafoudre ?


Le parafoudre est un appareil électronique particulier dans le sens où il ne sert à rien quand il n’y a pas de surtension : il est compris comme un circuit ouvert et ne laisse pas passer le courant. On dit qu’il est à impédance variable.

Toutefois, lorsque la foudre frappe une ligne, le sol ou un arbre qui touche une ligne électrique, à proximité de votre habitation, alors il « se ferme », laisse passer l’excès d’intensité produit par la foudre vers la terre (ou inversement, quand la surtension provient de la terre, il empêche sa remontée dans l’installation domestique), protégeant ainsi les appareils de l’installation électrique.

En pratique, le parafoudre écoule la surintensité vers la terre et limite la surtension dans le circuit domestique.

Note : même après avoir subi des « coups de foudre », le parafoudre est encore utilisable. Mais des coups de foudre répétés et nombreux finissent par l’endommager, provoquant un court-circuit 50 Hz. Il faut alors changer le parafoudre.

Comment installer un parafoudre ?


L’installation d’un parafoudre est délicate dans la mesure où il convient d’une part de limiter fortement la longueur des câbles en amont et en aval du parafoudre, qu’il doit être associé à un disjoncteur de déconnexion (un système de protection qui, par ailleurs, disjoncte quand le parafoudre est en fin de vie, pour ne pas endommager le circuit électrique) et un bornier de terre, qui permet de connecter la terre principale, le parafoudre et la terre de l’installation électrique.

En pratique, les câbles passent d’abord dans le disjoncteur de déconnexion puis vont dans le parafoudre dont ressort la terre, connectée au bornier de terre. Ce bornier de terre reçoit également la terre de l’installation et redirige vers la borne de mesure de terre.
Note : le choix du disjoncteur de connexion est presque plus important que celui du parafoudre. En effet, le disjoncteur de déconnexion doit évidemment couper l’intensité de court-circuit de 50 Hz du parafoudre, mais aussi de supporter autant de coups de foudre que le parafoudre, tout en restant en fonctionnement ! Enfin, il doit être extrêmement réactif pour couper l’intensité lorsque le parafoudre entre en court-circuit !

Parafoudre : faire appel à un professionnel


Comme souvent dans l’installation électrique et le tableau en particulier, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer l’installation d’un parafoudre. Aussi, avec Plus Que Pro, vous avez la possibilité de faire appel à un électricien près de chez vous, compétent et recommandé par ses clients. Alors profitez-en : c’est pour vous une garantie de satisfaction et d’un travail réalisé dans les règles de l’art.

 

A lire également : Paratonnerres : sont-ils réellement efficaces ?