/
/
/
/
Savoir lire une étiquette de pot de peinture
peinture-etiquette

Savoir lire une étiquette de pot de peinture

Savoir lire les étiquettes de pots de peinture permet d’une part de mieux choisir sa peinture et d’autre part de s’assurer une application et un nettoyage dans les règles de l’art, pour un résultat impeccable. Découvrez quelles sont les informations contenues sur les étiquettes de pots de peinture et comment les lire.

Les informations concernant l’application

Outre, évidemment, le volume et la composition, les étiquettes des pots de peinture donnent un certain nombre d’informations assez importantes pour savoir à quel type de peinture on a à faire et comment l’appliquer correctement, pour obtenir un résultat optimal :
  • Le rendement : il s’agit en général d’un rectangle indiquant une surface. Il s’agit de la surface moyenne qui peut être couverte avec la quantité de peinture contenue dans le pot. Pour les pots de grande contenance, le rendement est généralement exprimé en surface/1l ou pour ½ litre. Par exemple, une peinture ayant un rendement de 12 m²/l vous permettra, avec une application optimale, de peindre 6m² avec 1/2l ou de faire deux couches sur 12 m² avec 1 litre.
  • Le temps de séchage au toucher : le temps de séchage au toucher indique le temps minimum nécessaire pour pouvoir toucher les surfaces peintes sans risque.
  • Le temps entre deux couches : les étiquettes des pots de peinture indiquent également le temps de séchage nécessaire entre deux couches de peinture.
  • Le temps de séchage complet : bien souvent, les étiquettes des pots de peinture renseignent également le temps de séchage « à cœur » de la peinture. Si ce temps est généralement court pour les peintures en phase aqueuse (12h à 24h maximum), il peut être très long pour les peintures solvantées (comme les alkydes par exemples) : jusqu’à 15 jours !
  • Les outils : toutes les peintures ne s’utilisent pas avec tous les outils. Aussi, généralement, les étiquettes indiquent si une peinture peut être utilisée avec des rouleau ou des pinceaux et quels types de rouleaux et pinceaux.
  • Certaines étiquettes mentionnent enfin le pouvoir couvrant : alors que presque toutes les peintures se disent aujourd’hui monocouche (ce qui est rarement le cas en réalité), certains fabricants indiquent une valeur contractuelle du pouvoir couvrant. C’est l’opacité minimum. Supérieure à 90%, elle est excellente.

Les informations concernant la peinture

Egalement, les étiquettes des pots de peinture renseignent sur le type de peinture et les normes qu’elle respecte, le cas échéant. Ainsi, vous pouvez y retrouver :

  • Les normes NF, CE ;
  • Le type de diluant utilisé : plutôt que de lire la composition (ce qui peut se révéler ardu pour un néophyte), il suffit de lire l’étiquette : elle indique si le diluant est de l’eau ou un solvant. Cela vous permet de nettoyer convenablement vos mains et vos outils !

Les informations concernant la santé et l’environnement

Enfin, les étiquettes des pots de peinture renseignent également sur la qualité sanitaire et environnementale de ces produits.

  • Les éventuels écolabels (attention, seul l’écolabel européen ou l’écolabel NF Environnement ont une véritable valeur) ;
  • L’étiquette des émissions dans l’air intérieur (les fameux COV dont on parle tant quand on parle des peintures) : elle attribue une note, de C à A+, en fonction des émissions de COV de la peinture, selon un barème très précis. Evidemment, une peinture avec une note de A+ est toujours préférable.


Pour le choix de vos peintures, plutôt que d’y passer des heures et de vous poser des dizaines de questions, faites confiance à un professionnel compétent et qualifié avec Plus Que Pro : les entreprises référencées dans notre annuaire sont engagées dans une démarche qualité et recommandées par leurs clients !

A lire également : Peinture isolante : est-ce réellement efficace ?