/
/
/
Un bardage en bois : combien ça coûte ?
bardage bois

Un bardage en bois : combien ça coûte ?

Avec l’essor des constructions bois, le bardage bois regagne ses lettres de noblesse et attire de plus en plus de gens. Correction des irrégularités de la façade, excellente résistance aux chocs et aux intempéries, cachet indéniable : le bardage bois offre beaucoup d’avantages. Choix de l’essence, pose, quincaillerie, entretien : le prix d’un bardage bois dépend de nombreux critères. Nos conseils et explications.

Bardage bois : les points à surveiller

La pose d’un bardage bois doit être réalisée avec le plus grand soin et selon les règles de l’art pour éviter les infiltrations qui pourraient rapidement détériorer le bardage bien sûr, mais aussi l’éventuelle isolation ainsi que le support initial (structure bois, façade en pierre, façade en béton, etc.).

Il est également capital, dans la même logique, que l’air puisse circuler sous le bardage, sans quoi la condensation provoquerait un excès d’humidité tout aussi dommageable qu’une infiltration. C’est pourquoi une lame d’air est systématiquement prévue derrière le bardage et qu’un pare-pluie est installé le long de la paroi bardée.

Aussi, si vous souhaitez faire votre bardage vous-même, soyez extrêmement vigilant quant à la pose.

Combien coûte un bardage bois ?

Le prix du bardage bois dépend avant tout du matériau choisi, c’est-à-dire de l’essence. Néanmoins, le coût d’entretien devra également entrer en ligne de compte. Enfin, l’esthétique est un critère capital dans le choix final de l’essence choisie.
Mais d’une manière générale, voici les prix moyens des lames de bardage bois :

  • 20-35€/m² pour du bardage en Douglas thermo-huilé, hors pose : le douglas (une variété spécifique de pin) offre une belle couleur brune vaguement rosée et, surtout, il est naturellement imputrescible et ne demande par conséquent aucun entretien pour le préserver des intempéries
  • 30-50€/m² pour du red cedar, toujours hors pose : le red cedar offre l’avantage d’être une essence noble, sans aubier qui, avec le temps, deviendra d’un très élégant gris argenté
  • 15-25€/m² pour du mélèze, hors pose : la force du mélèze est son veinage large et marqué et sa belle couleur blonde à la pose. Avec le temps, le mélèze prend une teinte grise, plus ou moins foncée
  • 60-70€/m² pour du bois composite : la grande force du bois composite est son extrême durabilité. En effet, mélange de fibre de bois et de résines synthétiques, il ne change jamais de teinte, et ce, sans entretien particulier

Toutefois, au prix du bois au mètre carré (sachant qu’en réalité vous allez acheter des lames à l’unité ou par packs), vous devrez ajouter toute la quincaillerie et l’échafaudage… La facture peut vite grimper !

Si vous faites appel à un professionnel, la pose quant à elle, incluant la quincaillerie, devrait vous coûter entre 40€ et 60€ le mètre carré.

La grande force des artisans, outre la qualité du travail, des finitions et la garantie décennale, est que ces derniers ont généralement accès à des tarifs bien plus intéressants que les particuliers chez des grossistes spécialisés. Voilà pourquoi, par exemple, en moyenne, la pose d’un bardage bois, par un professionnel, tout compris, vous coûtera

  • Entre 95€ et 115€ le mètre carré pour du red cedar.
  • Entre 60€ et 70€ le mètre carré pour du mélèze
  • Entre 65€ et 80€ le mètre carré pour du Douglas thermo huilé

Bien souvent, vous y serez gagnant, y compris financièrement, à faire appel à des professionnels. Sauf bien sûr si vous connaissez un « bon plan » pour acheter du bardage bois pas cher (mais alors vraiment pas cher).

En outre, notez que si vous refaites le bardage dans le cadre d’une isolation thermique par l’extérieur, sachez cependant que vous bénéficiez de la TVA réduite à 5,5% également sur le bardage (achat + pose) puisqu’il s’agit de travaux induits obligatoires.

Crédits photos: @www.charpentier-hildenbrand.fr