22/12/2016

Transformer son salon en cinéma

 

Passionnés de cinéma, de séries et de films d’animation, la technologie permet aujourd’hui à presque tous les foyers de transformer son salon en cinéma privé. En effet, si, dans les années 90 ou 2000 les tarifs des écrans, vidéoprojecteurs de qualité et systèmes audio étaient très fortement discriminants, aujourd’hui, il est tout à fait possible de s’équiper sans se ruiner. Voici nos conseils pour transformer son salon en cinéma.

Ecran et vidéoprojecteur : le couple de base

Pour transformer son salon en cinéma privé, il faudra évidemment un écran et un vidéoprojecteur. Et c’est sans doute le poste qui impliquera les plus grosses dépenses.
En effet, s’il existe des écrans de projection à partir d’une cinquantaine d’euros et des vidéoprojecteurs à partir d’une centaine d’euros, il ne s’agit pas de produits qui vous offriront la qualité attendue d’un home cinéma.
Full HD, contraste, bruit et ergonomie sont évidemment les points clés du vidéoprojecteur tandis que l’écran quant à lui devra être idéalement convenablement tendu et traité contre le jaunissement. Aussi, considérez un minimum de 600/700€ pour un bon vidéoprojecteur et un tarif au moins identique pour un écran de taille correcte et de bonne qualité. Notez que les écrans les plus qualitatifs (permettant notamment de placer des enceintes derrière sans nuire à la qualité du son) commenceront aux alentours de 1 000€…

La motorisation : le bonus modularité

La clé d’un salon transformable en cinéma privé, c’est évidemment la motorisation. Elle implique alors la création d’un faux plafond ou de corniches, sur tout le pourtour de la pièce. Ainsi, écran et vidéoprojecteur, bien sûr, pourront être encastrés dans des corniches ou le faux-plafond, mais vous pourrez également encastrer les spots led, sur le pourtour de la pièce, qui créeront l’ambiance lumineuse nécessaire à une qualité de visionnage optimale.
Notez qu’il existe une belle offre d’écrans déjà motorisés et prêts à être encastrés.

Le serveur multimédia : la domotique cinéphile

Le must du confort est évidemment de disposer d’un serveur multimédia relié à votre système audio home-cinéma et à votre vidéoprojecteur. Ainsi, vous pourrez stocker sur le serveur tous vos contenus multimédia et vous épargner ainsi la corvée de choisir un Blu-ray et de le glisser dans le lecteur avant chaque séance de visionnage.
Le complément, c’est bien sûr un pilotage centralisé de la motorisation de l’écran et du vidéoprojecteur, des lumières et du serveur multimédia via une tablette ou un smartphone. Ainsi, vous n’avez plus qu’à vous installer dans votre canapé, cliquer sur un bouton et naviguer dans vos contenus pour choisir votre film… et profiter !
Vous l’aurez compris, à moindre frais, vous pouvez vous créer un cinéma privé dans votre salon pour moins de 2 000€ (système audio compris), qui vous demandera simplement un peu de manutention avant chaque projection.
Si vous souhaitez un confort optimal, alors il faudra prévoir un budget plus conséquent (à partir de 10 000€) pour un home-cinéma automatisé et encastré. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel de la domotique est évidemment conseillée pour bénéficier du meilleur du cinéma privé, avec les conseils et une installation dans les règles de l’art.
Pour découvrir les entreprises spécialisées près de chez vous, utilisez Plus que PRO : nous référençons les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via un système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.