/
/
/
/
Avantages et inconvénients des volets en PVC

Avantages et inconvénients des volets en PVC

L’un des matériaux les plus utilisés pour les volets est le PVC. En cause : son excellent rapport qualité/prix, ses caractéristiques isolantes, sa robustesse et sa facilité d’entretien. Notre point sur les avantages et inconvénients des volets PVC.

Bon marché et faciles à entretenir

  • Entretien facile et rapide : un peu de lavage de temps en temps suffit à lui redonner un aspect propre. Pas de ponçage ni de traitement particulier.
  • La polyvalence : aujourd’hui, on est capable de faire des volets en PVC de tous styles. Battants à barres, roulants, à persiennes coulissantes ou pliantes, à écharpe, à cadre, etc. Bref, quasiment tous les styles traditionnels de volets peuvent être réalisés en PVC.
  • La robustesse : les volets en PVC (surtout les roulants) sont très solides et ne craignent pas grand-chose, si ce n’est, après quelques années au soleil, la grêle par exemple. De la même manière, le PVC ne craint pas les insectes xylophages ni les champignons et moisissures : il est « naturellement » (si l’on peut dire, car le PVC n’a rien de naturel) antifongique.
  • Le PVC est également un excellent isolant. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des volets roulants en PVC sont éligibles aux aides de l’Etat concernant la rénovation énergétique.
  • En bord de mer, le PVC est la meilleure solution : il ne craint pas la salinité de l’air et des embruns, contrairement au bois ou à l’aluminium qui eux, en souffrent considérablement.
  • Le prix enfin : un volet en PVC, ce n’est pas cher ! C’est même la solution la moins chère aujourd’hui, en neuf comme en rénovation.

Les volets en PVC pèchent du côté esthétique et durabilité

  • La durée de vie : le PVC, s’il est robuste, supportera moins longtemps les intempéries que le bois ou l’aluminium par exemple. A mesure qu’il prend soleil et pluie, chaleur et froid, il finit par s’abîmer, devenir poreux, se fragiliser. A terme, il craquèle, voire se perce de trous : il faut le changer. Clairement, au bout de 10 à 15 ans, il est généralement nécessaire de changer ses volets en PVC.
  • Les couleurs du PVC, dans la même logique, se ternissent avec le temps. Il est même fréquent que les volets en PVC coloré laissent apparaître des cloques quand ils sont exposés au sud notamment.
  • Le PVC ne permet pas de réaliser des volets de grande taille… ou alors il faut modifier le style. Par exemple, pour de très grandes baies vitrées, soit on utilise plusieurs volets roulants, soit on utilise des volets pliants. En aucun cas on ne pourra réaliser un seul et unique volet PVC de plus de 2 mètres de long.
  • L’esthétique enfin : si l’on s’est habitué de plus en plus au PVC, il n’empêche que, par rapport au bois et à l’aluminium, il est loin derrière. Néanmoins, de grands progrès ont été faits en matière de finition et l’on propose aujourd’hui une grande variété de couleurs et, notamment, du PVC plaxé qui imite le bois.

 

Trouver un artisan menuisier fiable

Consultez les artisans Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour la pose et l'entretien de vos fermetures.

Crédits photos : Mikaël Air, Fenêtres et portes à Fegersheim (67640)