/
/
/
/
Les règles à suivre pour rénover son parquet

Les règles à suivre pour rénover son parquet

Rénover un parquet, ce n’est pas foncièrement difficile. Cela demande juste du temps, de la patience, de la précision, beaucoup d’huile de coude et un peu de courage. Ponçage, nettoyage, fond dur et vitrificateur : voici les règles à suivre pour bien rénover son parquet.

Préparation du parquet

La première étape pour rénover un parquet consiste à l’inspecter. C’est en l’inspectant que l’on déniche les éventuels clous, les lames abîmées, les paquets de colle, etc. présents sur le parquet. Si des lames sont abîmes, il faut les remplacer ou a minima les reprendre avec de la pâte à bois ou de mastic de reconstitution de bois. Enlevez les clous et grattez à la main les paquets de colle qui engorgeraient les abrasifs.

Une fois cela fait, passer l’aspirateur de chantier pour bien nettoyer le parquet.

Passer la ponceuse à bande et la bordureuse

Quand le parquet est prêt, vous devez passer la ponceuse à bande.

Attention : cette opération produit beaucoup de poussières de bois. Votre famille doit être éloignée de vous quand vous faites cela.

En outre, vous devez vous munir d’un masque, d’une charlotte et idéalement de lunettes de protection. Equipez la ponceuse à bandes d’un abrasif à gros grain, placez-vous à une extrémité de la pièce, levez l’avant de la machine pour la mise en route, allumez puis rabaissez l’avant de la machine. Avancez immédiatement et ne vous arrêtez pas : si vous devez vous arrêter, levez bien l’avant de la ponceuse. Si vous ne faites pas cela, la ponceuse va « creuser » votre parquet qui ne sera plus plan mais « en vague » ! Soyez donc vigilant.

Poncez toujours dans le sens des lames. Une fois arrivé au bout de la pièce, levez l’avant de la ponceuse, revenez en arrière, décalez-vous par rapport à la première bande poncée puis recommencez pour toute la pièce.

Une fois cette première passe effectuée, vous devrez poncer les bordures avec la bordureuse, au même grain que la ponceuse à bandes.

Une fois terminé, aspirez soigneusement le parquet avant de procéder à la deuxième passe, selon la même technique que la première passe, mais avec un abrasif plus fin.

Il faut généralement 3 passes pour obtenir un parquet bien blanchi et velouté au toucher.

Passer le fond dur sur votre parquet

Une fois le parquet bien poncé, vous devrez passer ce que l’on appelle un fond dur. Ce produit imprègne le bois et le durcit et se passe généralement au rouleau. Passez-le dans le sens des lames.

Une fois le produit sec, vous devrez le poncer, à la main cette fois-ci, avec un grain fin.

Passer le vitrificateur sur votre parquet

Une fois le fond dur appliqué, le plus dur est fait. Il reste le plus long : la vitrification. Le principe est de passer un produit vitrificateur sur votre parquet. Pour cela, utilisez un rouleau spécial monté au bout d’une perche télescopique. Ici encore, vous passez dans le sens des lames pour une application homogène… 3 fois !

Eh oui : le vitrificateur demande 3 couches. La bonne nouvelle, c’est qu’il sèche en 3h. Vous n’avez donc que 3h à attendre entre chaque couche.

On vous avez prévenu : rien de bien compliqué, mais c’est long et fastidieux…