/
/
/
/
Travaux de rénovation énergétique : exigez le label RGE

Travaux de rénovation énergétique : exigez le label RGE

La certification RGE est avant tout un gage de qualité qui permet aux particuliers de repérer les professionnels qualifiés en matière de travaux de rénovation énergétique. Depuis le 1er janvier 2015, le bénéfice du crédit d’impôt développement durable est aussi conditionné à la réalisation des travaux par des entreprises qui sont certifiées RGE.

Le label RGE est obtenu en fonction de différents critères, comme l’emploi d’un responsable technique formé RGE, la concrétisation de deux chantiers au minimum tous les deux ans, et l’appel à des sous-traitants eux aussi certifiés RGE.

Pourquoi exigez le label RGE pour vos travaux d’amélioration énergétique ?

Le label RGE est gage d’exigence et de compétence en matière d’efficacité énergétique. Il permet de favoriser la montée en compétences des artisans et révèle l’aptitude professionnelle.

Les travaux d’amélioration énergétique permettent d’abaisser la facture énergétique mais également de faire progresser le confort de vie et d’améliorer la préservation de l’environnement.

Un technicien RGE est également en capacité de distiller des conseils complets et détaillés sur l’ensemble des opérations du bâti, telles que le chauffage, la ventilation, l’isolation, les ouvrants, etc. En l’employant, vous obtenez la garantie d’une réelle qualité de travail.

Les objectifs de la rénovation énergétique

Les travaux de rénovation énergétiques permettent d’améliorer la performance thermique de l’habitation. Cela passe par le renforcement du niveau d’isolation des murs, de la toiture et des fenêtres. Le confort de vie est ainsi optimisé grâce à l’élimination des courants d’air, de l’humidité et des déperditions calorifiques. De plus, l’air ambiant intérieur s’avérera moins vicié, écartant les risques de maladies respiratoires.

Le fait de réduire la consommation énergétique permet donc de faire des économies. Notez que les écarts relevés entre un logement correctement isolé et une habitation humide sont importants. On évalue cette réduction à 30 %, sachant qu’un degré de chauffage supplémentaire correspond à 7 % de hausse de votre facture énergétique.

Enfin, un objectif indirect d’une rénovation énergétique est la valorisation de votre patrimoine immobilier. A l’heure où les transactions tardent de plus en plus à se concrétiser et où les acheteurs sont de plus en plus exigeants, l’empreinte énergétique est un atout indéniable.

Veuillez d’ailleurs noter que celle-ci doit désormais figurer sur le Diagnostic de Performance Energétique, lors d’une vente ou d’une location. Il s’agit d’un indice essentiel pour pouvoir évaluer le niveau de la consommation nécessaire pour chauffer le logement, et ainsi mieux appréhender son budget.

De l’isolation des combles au remplacement du mode de chauffage en passant par l’isolation des murs, reposez-vous sur le label RGE pour sélectionner des professionnels du bâtiment aux compétences reconnues.