/
/
/
Pose d'un bardage en bois : faites appel à un professionnel

Pose d'un bardage en bois : faites appel à un professionnel

Si la pose d’un bardage en bois reste relativement simple à effectuer, l’opération réclame tout de même une méthode assez précise. Si vous ne voulez pas vous lancer dans un chantier trop délicat, mieux vaut faire appel à un professionnel.

La phase de préparation

Le chantier démarre par des travaux préparatoires de mesurage primordiaux. Afin de réaliser les bons calculs, calez l’extrémité de votre mètre par le biais de son petit crochet, et tirez le vers vous jusqu’au point de mesure.

Etablissez aussi une fiche débit pour lister les quantités de matériaux dont vous aurez besoin : pare-vapeur, lattes de bois, nombre de clous, etc. Si ce travail minutieux vous semble fastidieux, il vous sera d’une grande utilité une fois que les opérations seront lancées.

Avant de passer à la pose, n’oubliez pas de remettre en état les façades qui vont accueillir le bardage. En effet, bien que masquée, une façade abîmée continuera de s’altérer ce qui provoquera à terme des dégâts sur votre bardage et sur l’habitation. Veillez à utiliser des produits résistants aux conditions climatiques comme de la résine ou du ciment gris de rebouchage. Essayez surtout de comprendre pourquoi une fissure est apparue afin de traiter son origine.

La pose du bardage en bois

Débutez par la pose de l’ossature qui consiste à monter des tasseaux de bois sur la façade qu’il faut visser via des chevilles crampon. Veillez à laisser une lame d’air avec la façade pour que l’aération puisse se faire. Protégez ensuite la façade avec un pare-pluie et une grille anti-rongeur.

Disposez la première rangée de votre bardage en bois qui se doit d’être rigoureusement horizontale. Pour cela, l’aide d’un niveau laser ou d’un laser rotatif s’avère plus que pratique. Ces accessoires projettent un trait rouge qu’il vous suffira de suivre comme un repère exact.

La technique de pose consiste à visser tour à tour les deux extrémités de la lame en vérifiant impérativement son bon positionnement. Vissez ensuite au niveau du milieu de la lame, puis tous les 50 cm de part et d’autre, c’est-à-dire à chaque fois que la lame rencontrera un tasseau. Songez à prendre des vis qui ne craignent pas la rouille, car le niveau d’étanchéité n’est jamais total.

Traiter votre bardage en bois

La suite des travaux d’installation de votre bardage en bois se finalise par la mise en place à joints décalés des autres lames, via le système de lames en clin, la première venant recouvrir la deuxième. Pour les coupes, munissez-vous d’une scie à onglet manuelle ou électrique.

Posez enfin les baguettes en commençant par les baguettes d’angles réparties aux coins de votre façade et de vos appuis de fenêtre. Traitez votre bardage avec un produit de traitement du bois autoclave dont l’avantage est de ne pas nécessiter de traitements ultérieurs.

Un professionnel expérimenté et fiable reste la meilleure garantie pour ce type d’installation. Vous n’aurez pas à vous soucier d’éventuelles complications, tout en bénéficiant d’un service de suivi dans le temps.

Découvrez également :