/
/
/
Quelle essence choisir pour un bardage bois ?

Quelle essence choisir pour un bardage bois ?

L’un des éléments fondamentaux du bardage bois est l’essence utilisée. Selon l’essence, les couleurs du bardage (couleur initiale et couleur finale), la durabilité et l’entretien ne seront pas les mêmes. Nos conseils pour bien choisir l’essence de son bardage bois.

La question de la durabilité : un élément important de son bardage bois

La durabilité est un critère capital dans le choix de son essence de bardage. Pour cela, il existe des essences naturellement durables et d’autres dont la durabilité est garantie par un traitement réalisé en usine. Pour un bardage, il faut une essence au minimum de classe 3 (c’est-à-dire qui supporte un taux d’humidité fréquemment supérieur à 20%), voire, pour les zones très humides avec risque de rétention d’eau, une classe 4.

Douglas, mélèze, red cedar, chêne, châtaignier, robinier et les bois exotiques sont dits « naturellement durables » et sont de classe 3. Pin maritime, épicéa et peuplier sont traités (autoclave ou haute température) pour obtenir une classe 3. Le Douglas peut être traité pour atteindre une classe 4.

Essence de bardage : La question de l’esthétique

Mais bien sûr, le choix de l’essence ne se fait pas vraiment selon la durabilité souhaitée : de toute façon, tout professionnel du bardage bois vous proposera exclusivement des essences naturellement durables ou traitées pour répondre aux besoins de votre projet. En réalité, donc, prix et esthétique seront les deux critères qui guideront principalement votre choix.

Car toutes les essences de bois n’ont pas la même couleur ni les mêmes caractéristiques esthétiques !

  • L’épicéa est un bois blanc aux reflets légèrement argentés,
  • Le red cedar est un bois rouge intense sans nœuds et au fil droit qui prend une teinte argentée très élégante avec le temps,
  • Le pin douglas est un bois légèrement rosé, rouge-brunâtre qui se patine en devenant gris,
  • Le pin maritime est un bois blanc, voire blond clair,
  • Le peuplier est un bois blond/gris),
  • Le mélèze est un bois blond orangé,
  • Le châtaignier est un bois blond aux reflets dorés,
  • Le chêne est un bois châtain foncé aux lignes et aux nœuds caractéristiques,
  • Les bois exotiques vont du brun clair au rouge foncé voire au noir en fonction des essences.

Côté prix, chêne, red cedar et bois exotiques tiennent le haut du pavé : ce sont les bois les plus nobles, les plus élégants et les plus prisés ; en outre ils ne sont pas produits localement et doivent être importés. Epicéa, pin maritime, pin douglas et mélèze sont généralement des bois européens voire français et sont les plus abordables… mais ce sont aussi ceux qui demandent le plus d’entretien pour conserver une belle teinte dans le temps, là où les bois les plus chers sont aussi ceux qui prennent les plus belles teintes de bois vieux…

Bardage bois : massif ou non ?

Enfin, pour votre bardage bois, en fonction de l’essence choisie, vous pourrez opter pour du bois massif, du bois composite ou du lamellé-collé. Le bois composite offre l’avantage d’être stable dans le temps en termes de couleur mais a une durée de vie réelle moins longue que le bois massif ou le lamellé collé. Le lamellé-collé offre un excellent compromis robustesse/prix mais n’a pas la noblesse du bois massif. En revanche, il apporte une touche moderne très élégante au bardage. Le bois massif offre évidemment la chaleur sensuelle du bois, avec son fil, ses éventuels nœuds et sa beauté naturelle.

Découvrez également :