/
/
/
/
Les critères à passer en revue avant d'acheter le terrain de sa maison

Les critères à passer en revue avant d'acheter le terrain de sa maison

La plupart des Français rêvent de construire leur propre maison. L’aboutissement d’une vie qui passe par une étape indispensable : le choix et l’achat d’un terrain. Voici les critères importants pour ne pas vous tromper !

Le prix, l’élément déterminant

Afin de faire correspondre votre rêve à la réalité, le prix du terrain doit entrer dans votre budget ! Malgré tout, si le terrain est trop petit pour votre projet, il est préférable d’en chercher un autre ou d’attendre d’avoir les fonds nécessaires, plutôt que d’acheter un terrain trop juste ou inadapté…
Le prix d’un terrain se compose de différents éléments qui forment le juste prix. Voici quelques points à contrôler non exhaustifs ! :

  • Le prix indiqué est-il bien en TTC ?
  • Quel est le montant des éventuelles taxes supplémentaires ? 
  • Quelles seront les charges futures (taxe foncière ou d’habitation) ?
  • Le secteur bénéficie-t-il d’exonération de taxe foncière ?

Des interrogations qui vous permettront d’éviter les mauvaises surprises.

Les caractéristiques du terrain

Elles sont la carte d’identité de votre terrain. Lors de l’achat, il est important de connaître la superficie de votre lot et de savoir s’il est borné (si ce n’est pas le cas, cela entraîne des frais pour le réaliser). La superficie constructible appelée COS doit également vous être communiquée. Cette dernière est vitale pour définir votre projet de construction. Enfin, renseignez-vous sur les particularités géologiques de votre sol, pour éviter les mauvaises surprises par la suite.

Les servitudes publiques ou privées

En fonction de la commune où se situe le terrain, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) définit les règles des constructions. Elles concernent par exemple la hauteur des bâtiments ou leur apparence, les conditions de stationnement ou de plantation etc. Ces servitudes sont susceptibles de modifier votre construction ! Renseignez-vous au préalable.
D’autres servitudes dites privées entrent en jeu et sont à étudier avant d’acheter. Les plus connues sont celles qui concernent les règles de mitoyenneté, c’est-à-dire les obligations par rapport aux constructions à proximité. Elles peuvent influencer le placement des ouvertures, des murs, des plantations de votre maison… Les droits de passage intègrent également la catégorie des servitudes privées et sont sources de conflits s’ils ne sont pas anticipés.
Selon la situation de votre terrain, d’autres servitudes apparaissent. Par exemple, des directives particulières dans les lotissements ou les contraintes imposées par un bâtiment historique protégé se situant dans les environs.

L’environnement de votre terrain

L’achat d’un terrain est aussi conditionné à sa situation géographique et son environnement immédiat. Acheter un terrain en pleine campagne est moins onéreux que d’en acquérir un en ville… Mais ce choix doit-être réfléchi en fonction de votre mode de vie et de votre projet d’avenir. Pensez aussi à sélectionner une zone qui réponde à vos besoins pratiques en termes d’infrastructures, de transports, de commerces… Vous avez des enfants ? Une école à proximité peut s’avérer un vrai plus. Réfléchissez à tous ces aspects !

L’achat d’un terrain est souvent l’achat d’une vie, prenez votre temps pour le choisir !