/
/
/
/
Comment entretenir un poêle à bois ?

Comment entretenir un poêle à bois ?

Le  combustible bois est une façon économique et écologique de se chauffer. Afin d’avoir un poêle en parfait état de marche, performant et sécurisé, entretenir son appareil est important. Zoom sur l’entretien de votre poêle à bois.

Nettoyer la cendre


Un poêle brûle du bois qui se transforme en cendre. Si votre foyer fonctionne parfaitement sur un léger lit de braise et de cendre, il  est recommandé de vider de temps en temps le cendrier et de dépoussiérer l’ensemble. Dans le cas contraire, la cendre risque de bloquer progressivement les tuyaux et d’encrasser le fonctionnement de l’appareil. Comment nettoyer en pratique ? Après avoir vidé le tiroir, aspirez le poêle. Le tisonnier associé à une balayette est également efficace !

Ramoner les conduits


Le ramonage d’une cheminée ou d’un poêle à bois est obligatoire. Un ramoneur professionnel doit intervenir une ou deux fois par an (en fonction de votre région) pour nettoyer les conduits et éviter les risques d’incendie en cas de bouchon. Suite à la venue du professionnel, vous obtenez un certificat qui témoigne de son intervention et vous assure d’une prise en charge de l’assurance en cas de sinistre. Ce ramonage intervient souvent avant la période hivernale, puis une fois pendant la saison.
Les solutions disponibles dans le commerce pour ramoner soi-même les conduits ne vous couvrent pas !

Démonter et nettoyer le ou les déflecteurs


Cet élément évite que les flammes ou la fumée ne s’évacuent trop rapidement par les conduits. Normalement, la notice de votre appareil vous détaille la procédure de démontage et de nettoyage. Une fois démonté, le déflecteur est débarrassé de sa suie et de sa cendre, puis replacé.

Entretenir la vitre


Tout dépend si vous disposez d’une installation ancienne ou d’un poêle récent. Sur les modèles actuels, les vitrages sont conçus pour ne pas être trop salissant. La flambée auto-nettoie la surface et empêche la fumée de la salir. Néanmoins, il peut s’avérer nécessaire, sur les anciens modèles ou si votre bois n’était pas assez sec, de devoir nettoyer la vitre. Deux techniques sont à votre disposition. Les produits du commerce, parfois agressifs et corrosifs ou la méthode de grand-mère qui a fait ses preuves : un bout de journal humide est plongé dans la cendre puis frotté sur la vitre.
Enfin, le joint du vitrage et de la porte sont contrôlés une fois par an pour assurer l’étanchéité et la sécurité du foyer.

Nettoyer les parois du poêle


Nettoyer les parois intérieures du poêle de sa suie permet d’améliorer la chauffe, mais de façon minime. Néanmoins l’hygiène est toujours utile ! Et vous conserverez votre poêle comme neuf plus longtemps ! Enfin, si le poêle est un objet fonctionnel, il est aussi un objet décoratif dont on prend soin. Le nettoyage extérieur de l’ensemble de l’installation avec un chiffon humide conserve l’apparence du poêle intacte.

L’entretien régulier d’un poêle à bois vous garantit de bonnes performances et la sécurité. En cas, de problème ou dysfonctionnement, contactez un professionnel compétent.

Crédits photos: @www.poele-bois-alsace.fr