/
/
/
/
Les parquets adaptés à la salle de bains
parquet salle de bain

Les parquets adaptés à la salle de bains

Le taux d’humidité dans la salle de bains étant plus élevé que dans d’autres pièces de la maison, le choix du parquet nécessite une réflexion. Les professionnels recommandent la pose de parquets massifs d’origine exotique, car ils ont la capacité d’endurer les effets de condensation, tout en résistant à l’humidité. Des bois traités d’origine européenne peuvent également faire l’affaire.

Sélectionner son parquet pour sa salle de bains

Les bois exotiques apparaissent donc comme la solution la plus pertinente par rapport aux contraintes auxquelles il faut être attentif dans une salle de bains. Parmi les bois exotiques, on peut citer par exemple le teck, le merbau, l’iroko, l’ipé, le jatoba, le wengé, le padouk ou bien le bambou. Si vous optez pour le bois exotique, songez à vérifier que son origine est validée par un labelCela vous évitera d’acheter du bois qui serait issu de la déforestation, dont les procédés sont éloignés des préceptes du développement durable.

Dans la catégorie des bois européens traités pour faire face à des degrés importants d’humidité, on trouve notamment le frêne, le hêtre, le pin maritime, le peuplier ou encore l’épicéa.

Finalement, le choix de parquets adaptés à la salle de bain s’avère assez vaste. Vous pouvez donc parfaitement personnaliser vos sols en vous en appuyant sur les conseils avisés des professionnels en mesure de vous guider sur les avantages de ces diverses essences.

La pose collée pour une meilleure résistance à l’eau

La salle de bain est la pièce d’eau par excellence. Des éclaboussures aux flaques qui se forment après le bain ou la douche, votre sol pourrait rapidement se dégrader. Dans le cadre d’un parquet en bois, veillez à privilégier la technique de pose collée plutôt que la pose clouée ou la pose flottante.

La pose collée est l’unique solution réellement appropriée pour résister aux variations hydrométriques et thermiques des pièces humides. La colle polyuréthane offre une grande imperméabilité à l’eau. Les professionnels optent pour une pose à joints « pont de bateau ». Cela signifie que les lames sont accolées avec des joints en mastic polyuréthane noir.

Deux possibilités de pose de votre parquet sont envisageables. La première passe par l’achat de lame et la réalisation des joints et des finitions par vous-même. La seconde consiste à acheter des lames pré-huilées, avec ou sans joint intégré. Il suffit alors de faire le joint transparent ou noir afin de garantir l’étanchéité de votre sol de salle de bains.

Cas du parquet huilé et du parquet stratifié

Le parquet huilé a l’avantage de ne pas fermer le bois, ce qui évite les risques de stagnation de l’eau. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il ne faut absolument pas poser dans votre salle de bain de parquet vitrifié.

Si auparavant, le parquet stratifié n’était pas non plus adapté, l’ajout de résine de mélanine à l’intérieur des lames crée une barrière contre l’humidité. Ainsi, votre parquet stratifié n’aura plus tendance à gonfler sous l’impact de l’humidité.

Découvrez également :