/
/
/
/
Zoom sur les différents systèmes de climatisation

Zoom sur les différents systèmes de climatisation

Un système de climatisation sert à climatiser plusieurs pièces de vie à l’intérieur d’une maison ou d’un immeuble. Si plusieurs classifications sont envisageables, retenons tout particulièrement trois types de systèmes de climatisation : multisplits, gainés et plancher chauffant/ rafraîchissant.

Caractéristiques des différents systèmes de climatisation

Le système de climatisation multiplits associe une unité extérieure et plusieurs unités intérieures. Sa gestion est parfaitement personnalisable dans chaque pièce de vie, avec des raccordements adaptés pour optimiser l’esthétisme de vos espaces du quotidien.

Le système de climatisation à réseau gainés est directement intégré lors de la construction du bâtiment ou de votre habitation. Il nécessite un investissement financier important.

Le système de climatisation à plancher chauffant/ rafraîchissant est également mis en place au moment des travaux de construction.
Il est constitué par un réseau de tuyaux dans lesquels la circulation de l’eau se déroule. La température de l’eau est adaptée en fonction des saisons : froide en été et chaude en hiver. Notez que l’air n’apparaît ni filtré, ni déshumidifié.

Système de climatisation : faire le bon choix

Le coût d’un tel dispositif est un élément primordial pour les ménages et pour les propriétaires. Comptez entre 14 000 et 20 000 euros selon l’appareil choisi. Ces prix conséquents sont justifiés par plusieurs paramètres.

Votre choix peut se baser sur les nuisances sonores que déclenche le fonctionnement de votre système de climatisation. Si désormais les dispositifs proposent des caractéristiques plus silencieuses, mieux vaut cibler un appareil dont le bruit ne franchit pas la barre des 50 décibels.

Outre le bruit, le nombre d’unités est variable et joue sur le prix d’achat. Ce nombre varie en fonction de vos besoins et surtout du bilan thermique de votre logement que peut réaliser un professionnel. Le bilan thermique est d’ailleurs également important pour envisager la puissance en kilowatt que vous devrez cibler. Les facteurs à prendre en compte sont essentiellement la superficie à climatiser, l’exposition de votre maison par rapport aux rayons du soleil et au vent, ou encore la capacité d’isolation de vos murs et façades.

L’apport d’un professionnel

Un installateur professionnel permet de contrôler la régulation et la qualité de l’air délivré par votre système de climatisation. Son travail consiste aussi à effectuer les bons réglages en vue de définir la température exacte qui convient à vos espaces de vie. Le résultat est un gain de confort appréciable, notamment pour la santé des nourrissons comme des personnes âgées.

Notez que des aides fiscales accordées par l’Etat et les collectivités territoriales sont accessibles suite à l’installation de pompes à chaleur.

Du crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 30% du prix d’achat à la réduction de TVA à 5,5%, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel qui saura vous guider pour bien comprendre les démarches à entreprendre. Sachez enfin que, depuis le 1er janvier 2015, le professionnel intervenant dans la pose de votre système de climatisation se doit de posséder le label RGE (reconnu garant de l’environnement), gage de fiabilité.