/
/
/
/
Zoom sur les différents types de poêles à bois

Zoom sur les différents types de poêles à bois

Pas facile de sélectionner le type de poêle à bois adapté à son habitation. Il faut dire que le marché propose de très nombreux modèles aux caractéristiques bien distinctes. On trouve par exemple des poêles à bois à faible puissance qui sont appropriés aux logements bien isolés ou basse consommation. Retour sur les diverses possibilités qui s’offrent à vous.

Trois grandes catégories de poêles à bois

Les poêles en fonte se singularisent par leur aspect économique. Ils ont la caractéristique de grimper rapidement en température. Le revers de la médaille est qu’ils ne chauffent pas forcément une grande surface. Dès qu’on s’éloigne du poêle, la température baisse rapidement. Alternative intéressante pour les petits budgets, le poêle en fonte est donc considéré comme un chauffage d’appoint dont le confort est loin d’être optimal.

Les poêles de masse sont constitués de matériaux très lourds qui requièrent une installation conséquente. Il faut des fondations solides pour supporter leur poids. Ce type de poêle à bois met du temps à chauffer une pièce mais possède ensuite un excellent rendement énergétique. C’est pourquoi il est plébiscité dans les régions climatiques froides.

Les poêles à inertie sont sans conteste les plus performants. Ils assurent à la fois une bonne accumulation et une bonne restitution de la chaleur afin de chauffer des pièces de volume important. Leur fonctionnement s’avère par ailleurs plus souple, plus précis, pour un confort de vie plus agréable.

Poêles à bois : plutôt bûches ou plutôt granulés ?

Les deux systèmes constituent des chauffages d’appoint, indépendants du chauffage central. Leur utilité n’est toutefois pas identique, même s’ils réduisent le coût de fonctionnement de votre chauffage central en abaissant le thermostat.

Le poêle à bûches diffuse rapidement la chaleur afin de chauffer la pièce où il se trouve. Cette diffusion rapide n’est cependant possible que s’il se situe au rez-de-chaussée dans la pièce de vie centrale. Il coïncide avec un besoin ponctuel.

Le poêle à granulés de bois diffuse une chaleur de façon régulière sur une plus longue durée. En outre, il possède un aspect plus pratique car il ne demande pas d’effectuer la recharge de bûches.

Notez que le poêle à inertie qui fait partie intégrante de la catégorie des poêles à bûches permet de restituer plus lentement la chaleur. A ce titre, il remplit la fonction de chauffage central bien plus que de chauffage d’appoint.

Bon à savoir

Notez qu’un poêle à double combustion permet de réduire les émissions de dioxyde de carbone qui polluent l’air intérieur de votre logement. Le rendement de votre poêle à bois est alors optimisé, car la circulation de l’air double le processus de combustion, le premier grâce à la combustion du bois lui-même, le second par la combustion des gaz issus du bois.

Sachez que les foyers fermés limitent grandement les rejets de CO2. En atteignant une température supérieure à 825°C, la quantité de CO2 rejetée est similaire à celle engendrée par la décomposition naturelle du bois.

Crédits Photos: @www.cheminees-vaudin.fr