/
/
/
Installer un portique en bois dans son jardin

Installer un portique en bois dans son jardin

Le portique en bois est un équipement de jardin conçu pour accueillir des loisirs extérieurs. De la balançoire à la corde à nœud en passant par l’échelle de corde, ces portiques sont une source intarissable de jeux pour les enfants âgés entre 3 et 14 ans. Pour installer un portique en bois dans votre jardin, deux solutions se présentent à vous.

Installer un portique en bois avec ou sans béton

Avant de démarrer les travaux d’aménagement, la première démarche consiste à vérifier que la nature du sol vous permet de réaliser l’installation d’un portique en bois. Généralement, l’herbe est une surface parfaite.

Soyez également attentif à la mise en conformité de votre portique. Celui-ci doit se situer à deux mètres de distance de toutes les constructions et de tous les obstacles environnants tels que les arbres.

L’opération de l’installation du portique en elle-même impose une difficulté moyenne. N’hésitez pas d’ailleurs à faire appel à un professionnel compétent et fiable, qui sera en mesure de vous aider et de vous conseiller dans cette tâche.

Débutez en montant le portique à l’aide des indications du constructeur. Positionnez l’équipement à l’emplacement voulu en repérant en parallèle l’emplacement réservé aux poteaux. A l’aide de votre pelle, creusez des trous aux dimensions identiques : 40 centimètres de profondeur et 20 centimètres de diamètre.

Passez à la fabrication d’une petite quantité de béton à consistance dure, sans trop d’eau, puis remplissez les trous, tout en y déposant les pattes d’ancrage du portique. Si celui-ci dispose d’un système de fixation escamotable, veillez à ne pas dépasser le niveau des fixations. Il n’y a plus qu’à laisser sécher l’ouvrage durant une période minimum d’un mois à un mois et demi, avant de pouvoir utiliser votre portique en bois.

Notez qu’il est parfaitement envisageable d’installer votre portique en bois directement dans le sol. Il suffit pour cela de remplacer le béton par de la terre et des cailloux. N’oubliez pas de bien damer la terre lors du remplissage des trous, afin de vous garantir une tenue optimale de l’ensemble. Ce type d’installation est toutefois moins solide et réclamera un entretien plus régulier.

Quelques informations à savoir

En termes d’obligation déclarative, dans le cadre d’installations permanentes, de faible ampleur et légères, aucune autorisation n’est à demander auprès des services municipaux. A l’instar des toboggans, ou encore des trampolines, les portiques en bois font partie des structures légères d’aires de jeux qui ne réclament aucun obligation déclarative.

En termes de coût, les prix des portiques en bois varient en fonction de ses dimensions et des types de jeux qu’il accueille. Comptez en moyenne 200 euros pour un portique en bois comprenant trois agrès, et cent euros de plus par agrès supplémentaire.

Si vous souhaitez inclure un toboggan, prévoyez une rallonge à votre budget autour de 150 euros. Notez enfin qu’une véritable station de jeux complète, avec portique, toboggan, tour à grimper et cabane, vous coûtera en moyenne entre 600 et 1 000 euros.