/
/
/
/
Poêle à bois ou cheminée ?

Poêle à bois ou cheminée ?

Le poêle à bois est synonyme d’appareil de chauffage rustique, quand la cheminée, avec son foyer ouvert, est plébiscitée pour son ambiance. En termes de performance et d’esthétisme, les trajectoires des deux éléments s’alignent. Voici quelques éléments qui vont peut-être vous permettre de trancher entre le poêle à bois et la cheminée.

La performance de chauffage

Soyons pragmatique en ciblant en priorité le paramètre de la performance de chauffage. A puissance équivalente, la quantité de chaleur émise par un poêle est similaire à celle dégagée par un insert ou un foyer. Un poêle à bois chauffe donc autant qu’une cheminée. La différence est perceptible dans la diffusion de la chaleur.

Le poêle à bois dont la taille est plus petite qu’un foyer de cheminée lui permet de diffuser cette chaleur plus rapidement dans l’habitation. En contrepartie, l’insert d’une cheminée apparaît plus adapté à la diffusion d’air chaud.

En résumé, les poêles à bois sont performants pour augmenter la température dans la pièce où il se trouve. Les cheminées, avec leur conduit d’évacuation, autorisent l’eau chaud à transiter dans des gaines afin d’alimenter en degrés les autres pièces.

L’aspect économique

L’investissement financier compte évidemment dans le choix final entre poêle à bois et cheminée. Il faut savoir que l’installation d’un poêle à bois est moins couteuse, parce qu’elle ne requiert pas d’ouvrage d’habillage. A l’inverse, la cheminée n’est rien d’autre qu’un poêle autour duquel il faut ajouter l’habillage. Cette opération constitue un surcoût qu’il faut intégrer à votre budget si vous optez pour l’installation d’une cheminée.

Notez qu’une cheminée à foyer ouvert récente n’atteint que 20 % de rendement pour une autonomie moyenne de 4 h, contre 75 % de rendement pour une cheminée à foyer fermé et plus de 10 h d’autonomie. Le poêle à bois à bûches, à granulés ou de masse, offre un rendement de 80 % pour une autonomie de plusieurs heures.

L’implantation, encombrement et design

Ne tombez pas dans le piège des apparences ! La cheminée avec son foyer ne prend pas forcément plus de place qu’un poêle contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord. En effet, le poêle à bois nécessite de calculer la place que prend le tuyau d’évacuation. Ce dernier s’accapare parfois plus d’espace dans la profondeur qu’une cheminée avec foyer. Réfléchissez donc à l’espace disponible, et envisagez d’y insérer les deux dispositifs de chauffage à des fins comparatives.

La cheminée reste un équipement supérieur en termes d’esthétisme. Rien ne remplace le point de vue offert par un foyer ouvert, permettant d’admirer durant de longues minutes le jeu des flammes qui dansent et d’entendre le crépitement des bûches se consumant. Il est même possible d’opter pour un foyer équipé d’une porte escamotable qui sera masquée par l’habillage.

Néanmoins, le poêle à bois revient à la mode depuis quelques temps grâce aux nombreux styles mis à votre disposition. Du plus traditionnel au plus design, le modèle central ou suspendu rencontre par exemple un vif succès.

 

Crédits photos : @www.cheminees-vaudin.fr