/
/
/
Ebranchage d'arbre : les précautions à prendre

Ebranchage d'arbre : les précautions à prendre

Vous devez bucheronner ? Il est temps d’ébrancher quelques arbres ? Un joli travail en perspective ! Mais attention, l’ébranchage ne s’improvise pas et la sécurité est importante ! Zoom sur les techniques et les précautions à prendre pour travailler avec efficacité et sans risque.

C’est quoi l’ébranchage d’un arbre ?

Les travaux et chantiers de la forêt sont nombreux. Vous n’êtes pas bûcheron ? Alors pour les novices, sachez que l’ébranchage est la technique qui consiste à enlever les branches d’un arbre abattu. L’étape a pour but de libérer le tronc ou fût avant son transport ou son débitage calibré

Les précautions à prendre pour un ébranchage sécurisé

L’ébranchage comporte des risques. Certains sont liés aux outils utilisés. D’autres, sont la conséquence des actions réalisées. On vous explique comment vous protéger.

  • Les précautions à prendre avec les outils
    Les outils de coupe, manuels ou mécaniques, sont équipés de lames qui sont susceptibles de provoquer des coupures graves. Surveillez plus particulièrement vos mains et vos doigts!

Pensez à toujours prendre un appui stable pour ne pas risquer la chute en coupant avec votre outil. 

Afin de diminuer le risque de coupure, munissez –vous de gants spécialisés. Les chaussures de sécurité sont incontournables, notamment pour vous protéger les pieds d’une éventuelle chute d’un tronc ou d’une machine. Le casque est préconisé pour les mêmes raisons.

  • Les précautions avec le bois
    Lorsque vous coupez une branche, vous provoquez une tension qui risque de provoquer un effet ressort… Un retour de branche serait violent. Il est conseillé de procéder par étape, donc d’entailler d’abord légèrement le bois, puis vous pourrez y aller plus franchement. Protégez-vous également les yeux de toutes les projections de copeaux.

Le matériel indispensable pour ébrancher

Réaliser des travaux de bucheronnage ou plus précisément d’élagage s’effectuent avec du matériel spécifique. Il n’est pas question d’y aller à main nue ou avec des outils inadaptés ! Voici ce qu’il vous faut pour un ébranchage performant :

  • Les outils manuels : on parle ici des scies ou autres haches qui s’actionnent à la force de vos bras. S’ils fonctionnent, le geste est technique. D’ailleurs, seul un professionnel ou un amateur très aguerri saura les utiliser avec dextérité. Afin d’ébrancher plus rapidement et avec moins de fatigue, optez pour un matériel plus sophistiqué !

 

  •  Les outils mécaniques : Voilà des méthodes plus perfectionnées pour œuvrer ! Par exemple, la tronçonneuse qui est l’outil phare du bucheron ! Il existe de nombreux modèles plus ou moins perfectionnés et puissants. Attention toutefois, la tronçonneuse n’est pas un jouet ! Son utilisation comporte des risques de coupures graves si vous ne prenez pas les précautions d’usage. Dans cette catégorie, on classe aussi l’abatteuse professionnelle qui est utilisée en priorité pour abattre l’arbre, mais l’ébranche aussi. Par contre, le coût de location est cher et la conduite de l’appareil ne s’improvise pas.

L’ébranchage est une activité technique qui demande de nombreuses précautions pour préserver sa sécurité. L’idéal ? Adressez-vous à un professionnel de l’élagage.

Crédits Photos: @www.mathieu-elagueur-alsace.fr/