/
/
/
/
Bien choisir son climatiseur mobile

Bien choisir son climatiseur mobile

Simple à installer et relativement peu onéreux, le climatiseur mobile a rendu bien des services à domicile comme au bureau. S’il n’a pas pour objectif de se muer en véritable système de climatisation généralisé, cet appareil garantit toutefois un peu de fraîcheur dans vos espaces de vie. Le succès est tel que lorsque des vagues de chaleurs estivales et autres périodes de canicules s’abattent sur la France, le climatiseur mobile s’avère régulièrement en rupture de stock.


Mesurer vos besoins avant tout


Avant de vous lancer dans l’acquisition d’un climatiseur mobile, vous devez réfléchir à vos besoins. Deux interrogations majeures doivent rapidement être résolues : quelle est la surface de la pièce à climatiser ? Quel sera le système d’évacuation de l’air chaud produit par le climatiseur ?

En ce qui concerne la problématique de la taille de la pièce, il suffit de sélectionner un climatiseur mobile à la puissance adaptée. Toutefois, rappelons que cet appareil ne remplace pas un système climatisé. Cela signifie qu’au-delà d’une superficie de 30m² pour les dispositifs monoblocs, et 45m² pour les modèles splits, leur efficacité se trouve rapidement limitée.
Paradoxalement, pour émettre de l’air frais, un climatiseur doit produire de la chaleur, d’où la question légitime de l’évacuation de cet air chaud. Dans le cadre d’un climatiseur mobile, vous devez donc penser à la proximité d’un accès vers l’extérieur qu’il s’agisse d’une porte, d’une fenêtre ou tout simplement d’un trou percé dans le mur.


Deux catégories de climatiseurs mobiles


Le climatiseur monobloc

Comme sa dénomination l’indique, le climatiseur monobloc ne présente qu’une seule unité. L’appareil est simple à installer et à faire fonctionner. Muni d’un tuyau souple faisant office de circuit d’évacuation de l’air chaud, sa localisation se veut donc forcément proche d’une ouverture. Pour plus de confort, des kits commercialisés permettent d’obstruer cette ouverture, en laissant évidemment traverser le tuyau. Limité dans ses performances aux pièces de moins de 30m², il est par ailleurs assez bruyant.

Le climatiseur split

Ce modèle est formé par deux blocs, le premier distribuant l’air frais, le second évacuant l’air chaud. Le bloc d’évacuation se trouve donc à l’extérieur de l’habitation, ce qui a l’avantage de réduire les nuisances phoniques provoquées par l’appareil. Les deux unités sont connectées grâce à des tubes dont le diamètre est moins important que le tuyau souple du modèle monobloc. Leur efficacité permet de rafraichir des pièces dont la surface peut aller jusque 45m². Le climatiseur split doit malgré tout être positionné à proximité de l’accès extérieur. Il s’avère enfin plus compliqué à déplacer d’une pièce à l’autre, puisqu’il faut transférer deux unités, et non une seule.


Bon à savoir


Le climatiseur mobile, pratique et fonctionnel, est également gourmand en électricité. Pensez à regarder attentivement la classe énergétique du modèle que vous serez amené à choisir, sachant que la lettre A désigne le plus économe, et la lettre G le plus énergivore. Songez enfin aux nuisances sonores, surtout si vous êtes dans une configuration de travail ou de repos.