/
/
/
Installer un carport en bois

Installer un carport en bois

Vous voulez un abri en bois pour votre voiture sans construire un garage ? Les carports sont d’excellentes solutions qui ont le vent en poupe depuis quelques années. Voici quelques conseils pour installer un carport en bois chez soi.

Un carport, qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, commençons par un élément de définition : un carport est un abri de voiture simplement équipé d’un toit et ouvert sur ses 4 faces. Il offre ainsi une protection efficace contre les intempéries et le soleil (préservant ainsi la carrosserie) tout en permettant un garage facile et en évitant les coups de portières !

Les étapes pour installer un abri de voiture en bois

Pour installer un carport en bois, il faut impérativement suivre les étapes suivantes :

  • Sélectionner un emplacement plan d’une surface suffisante ou procéder à un terrassement si votre terrain ne dispose pas d’un espace plan d’au minimum 20 m².
  • Marquer l’emplacement des piliers.
  • Creuser à la mini pelle ou à la pioche et à la bêche des carrés de 50cm x 50cm sur 40cm de profondeur pour couler les plots qui accueilleront les piliers du carport.
  • Attention : pour les abris de voiture en bois, il est préférable de ne pas couler les poteaux dans le béton, ils risqueraient de pourrir, même s’ils sont goudronnés. L’idéal est de fixer sur la surface du béton, avec des chevilles spécifiques, des supports d’ancrage en acier qui, eux, accueilleront les piliers en bois du carport.

Le choix du type de toiture : pleine, type pergola, autoportante, à deux versants, etc. Il convient de décider du style du carport avant de démarrer la fabrication ou de passer la commande ! Il est à noter en outre que la pente du toit doit être adaptée à la région et à l’emplacement de l’abri de voiture. Si les toits plats conviennent aux emplacements abrités dans les régions peu soumises aux intempéries, la plupart des autres emplacements exigent une pente, même légère.

S’il faut réfléchir le type de toiture avant la fabrication, c’est parce que ce dernier déterminera la structure de l’ensemble !

  • Il est important de bien vérifier l’aplomb de tous les poteaux et la régularité de leur espacement. Ils doivent être parfaitement verticaux et alignés, en long comme en large !
  • Les longerons (les pièces longitudinales qui solidarisent les poteaux dans la longueur) viendront se fixer avec des tire-fond. Ensuite viendront les chevalets ou étançons (les équerres sui renforcent les longerons en garantissant la stabilité de l’assemblage avec les poteaux) puis les traverses qui relieront les deux « faces » du carport.
  • Ensuite seulement seront installés les chevrons, plus ou moins espacés selon que votre toiture s’inspire du style pergola ou des charpentes classiques (auquel cas ils seront placés tous les 50 à 60cm).
  • La touche finale de la charpente d’un carport en bois est constituée de la pose des planches de rive.

Les autorisations préalables obligatoires pour installer un carport

Pour un carport de moins de 20m², il suffit de faire une déclaration de travaux en mairie

Pour un carport de plus de 20m², il est indispensable de demander un permis de construire. Il vaut donc mieux anticiper !

Ceci dit, un carport « standard » pour 1 voiture a une surface moyenne de 15m². Le problème du permis de construire ne se pose donc que si vous visez un grand carport pour 2 voitures.