/
/
/
/
Quelles essences choisir pour la construction d'une maison en bois ?

Quelles essences choisir pour la construction d'une maison en bois ?

Vous envisagez la construction d’une maison en bois et vous vous interrogez sur les essences à utiliser ? Sapin, épicéa, mélèze, douglas, red cedar, oassature et bardage : on vous dit tout pour que vous puissiez choisir l’essence de votre maison en bois.

Les différentes essences disponibles pour les maisons en bois

S’il existe des centaines d’essences pouvant être utilisées dans les constructions bois, on en recense en réalité surtout 4 qui se taillent la part du lion.

Epicéa et sapin

Ces deux essences sont utilisées pour l’ossature principalement. Bois économiques, robustes mais relativement léger donc faciles à travailler et permettant un chantier plus rapide, ces essences sont les plus appréciées en raison évidemment de leur coût réduit.
En revanche, épicéa et sapin doivent être traités classe 4 car ils ne sont naturellement pas protégés contre l’humidité, ce qui pose un problème en particulier pour le bardage mais aussi pour l’ossature, qu’il peut être bon d’envisager en classe 3 minimum pour éviter les déconvenues sur le long terme.

Le douglas

Plus cher, certes, il est parfois privilégié car il est naturellement imputrescible. Néanmoins, sa belle couleur rougeâtre et son coût élevé font que la plupart des particuliers le choisissent surtout pour le bardage, alors qu’il constitue une excellente essence pour la structure de la maison en bois

Le mélèze

Ce bois a sensiblement les mêmes caractéristiques que le douglas avec un petit plus : il supporte très bien les froids excessifs. Il est donc privilégié dans les régions aux hivers très rudes car il ne bougera pas, même à des températures très basses. Egalement, le mélèze offre une excellente isolation thermique et phonique. Voilà pourquoi il est souvent adopté pour le bardage des maisons d’architecte de prestige, en particulier les maisons passives.

Le red cedar

Le chouchou pour le bardage bois, le red cedar est une essence superbe, à la teinte brune à rougeâtre très élégante, adoptant une robe gris argenté avec le temps, sans nœuds, etc. C’est un bois noble… et cher ! Et importé du Canada, ce qui devrait refroidir les particuliers sensibles au respect de l’environnement : c’est certes du bois, mais son bilan carbone est alourdi par la traversée de l’Atlantique…
On récapitule donc :

  • Pour l’ossature : on se tourne vers de l’épicéa le plus souvent mais aussi vers le sapin et, parfois, le douglas.
  • Pour le bardage : épicéa et sapin traités classe 4, douglas, mélèze et red cedar. Mais aussi, pour les plus exigeants : chêne, châtaignier, etc. Le choix est vaste et les styles variés.

Vous le voyez, pour la structure d’une maison en bois, le choix des essences reste finalement assez limité contrairement à ce que beaucoup peuvent croire. En même temps, tout ce que l’on demande à la structure ce sont des propriétés mécaniques permettant d’assurer la robustesse de l’habitation. Et pour cela, sapin et épicéa sont très bien placés… et permettent de créer une dalle moins importante puisqu’ils permettent de construire des maisons bois légères et robustes !

Crédits photos: @www.chalets-diane.com/