/
/
/
Aménager un jardin d'inspiration anglaise
 jardin d'inspiration anglaise

Aménager un jardin d'inspiration anglaise

Si vous préférez les lignes géométriques et les perspectives précisément mesurées, le jardin d’inspiration anglaise n’est pas fait pour vous ! Ce type de jardin puise au contraire ses racines dans le mouvement du romantisme, impulsé au cours du XVIIIème siècle. 

Loin d’incarner la reprise du pouvoir de l’homme sur la nature, symboliquement représenté par le jardin à la française, le jardin à l’anglaise mise plutôt sur la recherche de la beauté. L’œuvre se veut avant tout pittoresque, poétique et contemplative.

 

Magnifier le paysage

Le jardin à l’anglaise délaisse donc les compositions classiques des siècles précédents pour dévoiler des panoramas et des points de vue majestueux. Les arbres se développent librement au gré des volontés de Dame nature, tandis que de sinueux chemins entrainent badauds et promeneurs vers des endroits enjôleurs.

Le jardin plat laisse la place aux belles pelouses vallonnées, agrémentées de bosquets savamment installés. L’eau, à travers des ruisseaux et des étangs, prend toute son importance. Des kiosques se prêtent au jeu des rencontres impromptues et des rendez-vous galants, tandis que le minéral se présente sous la forme de grotte ou de rocaille. Finalement, le jardin d’inspiration anglaise se révèle être un véritable tableau harmonieux, jonglant avec les volumes, les matières ou encore les couleurs.

Un espace de liberté

Historiquement, les proportions et les symétries sont, petit à petit, remplacées par un espace de liberté dans la plupart des châteaux européens. Les jardins sont volontairement plus accidentés, mais également plus majestueux. Ils évoluent en fonction des saisons, le vocabulaire du romantisme empruntant énormément à l’hiver, à l’automne, au printemps ou à l’été. Les ressentis et les sentiments sont calqués sur la saisonnalité, comme désormais les jardins.

De cette volonté de liberté créative naît le concept de massif en Angleterre au cours du XIXème siècle. Un massif est la combinaison harmonieuse de diverses espèces ornementales, dont les formes et les couleurs varient. On doit par exemple à Gertrude Jekyll les mixed-borders, ces plates-bandes de vivaces subtilement mélangées. Le style anglais préconise l’avènement de l’oasis végétal dont le style des jardins contemporains s’inspire directement.

Application à vos espaces extérieurs

A l’évidence, un jardin privé est plus limité en termes d’espace qu’un vaste parc localisé dans la campagne anglaise. Néanmoins, vous pouvez concevoir un jardin d’inspiration anglaise en reprenant quelques éléments symboliques. Bannissez la rigueur pour privilégier l’opulence autour de floraisons abondantes et de mélanges de senteurs.

Les couleurs dominantes sont essentiellement le rose, le mauve, la lavande et le bleu. Hormis dans des paysages volontairement monochromes, le rouge vif et l’orange sont des tonalités à délaisser. La rose est évidemment une fleur totem pour les Anglais, souvent associée avec des plantes vivaces.

Pour les accès, dessinez par exemple de petits sentiers pavés, dont le tracé pourra sillonner une pelouse rase, impeccablement entretenue. Le jardin d’inspiration anglaise requiert d’ailleurs un entretien régulier et particulièrement conséquent. Le résultat tend vers un fouillis floral savamment agencé, où l’ambiance n’est plus que calme, luxe et volupté.

Découvrez également :