/
/
/
Installer un abri de piscine motorisé

Installer un abri de piscine motorisé

La motorisation de votre abri de piscine vous facilite indéniablement la tâche. C’est même un véritable confort, lorsque votre bassin nécessite d’ouvrir et de fermer l’abri régulièrement durant la période de baignade.

L’installation d’un abri de piscine motorisé nécessite toutefois l’intervention d’un professionnel expérimenté et compétent. En effet, la pose conditionne son parfait fonctionnement pendant des années.

Avantages et inconvénients de l’abri de piscine motorisé

L’abri piscine motorisé est plébiscité en premier lieu par la solidité que lui apporte sa structure en acier ou en aluminium. Autre atout indéniable : son ouverture et sa fermeture sont faciles et rapides. Ces opérations peuvent parfaitement être réalisées par une tierce personne.

De plus, les abris de piscine motorisés respectent les normes de sécurité, vous permettant d’être en conformité avec la législation en vigueur. Cette dernière stipule notamment que tout propriétaire de piscine doit intégrer au minimum un élément de sécurité afin de prévenir les risques d’accidents et de noyades chez les enfants âgés de moins de cinq ans.

Côté inconvénients, il est évident que le système de motorisation nécessite un budget plus important lors de l’achat de votre abri de piscine. Si vous désirez intégrer cette motorisation après avoir acheté votre abri de piscine, le coût en sera encore plus élevé.

Les étapes de l’installation d’un abri de piscine motorisé

Sachez que la pose de ce type d’abri de piscine nécessite l’intervention d’une équipe professionnelle. Les étapes décrites par la suite expliquent plutôt ce que les installateurs professionnels vont effectuer.

L’installateur, qui peut également être le fabricant, pose d’abord l’ensemble des modules structurels de l’abri de votre jardin. L’équipe positionne alors tous les éléments sur la piscine, en respectant un ordre de grandeur, c’est-à-dire du plus grand élément au plus petit.

L’abri de piscine est ensuite déployé dans la longueur du bassin. Cette phase cruciale conditionne le parfait alignement du dispositif lorsqu’il sera fixé, ainsi que son bon fonctionnement. L’abri doit donc être centré avec exactitude, tandis que son parallélisme doit être vérifié avec minutie.

L’installateur marque alors au sol les emplacements destinés aux points de fixation. Il les perce et positionne les chevilles dans les trous de fixation. En démarrant par les molettes de fixation du plus grand des modules, la structure est définitivement fixée. L’intervention se poursuit toujours par ordre de grandeur décroissant. Situées aux extrémités de l’abri de piscine, les molettes utilisées sont totalement sécurisées et sont impossibles à dévisser sans clé.

Le professionnel s’attaque enfin à l’installation des façades dans la largeur du bassin. L’ultime étape consiste à réaliser un contrôle qualité validé en votre présence.

Bon à savoir

Comptez sur une durée moyenne d’installation d’au moins une demi-journée, bien que celle-ci varie en fonction d’éventuels travaux annexes à engager. C’est notamment le cas si les moteurs sont alimentés par des câbles électriques qu’il faut tirer et relier au panneau central.

Notez que le système, plus onéreux, utilisant l’énergie de panneaux photovoltaïques ne requiert pas cette opération, réduisant le temps d’installation.