/
/
/
/
Avantages et inconvénients d’un escalier en pierre

Avantages et inconvénients d’un escalier en pierre

L’escalier est une installation clé d’une maison ! En intérieur ou en extérieur, il se doit d’être fonctionnel, sécurisé et esthétique. Voici les avantages et les inconvénients pour choisir un escalier en pierre.

Les avantages d’un escalier en pierre dans sa maison


Lorsqu’on parle d’escalier en pierre, il s’agit très rarement d’une installation construite entièrement en pierre. Le plus souvent, sa structure est en béton et l’habillage en pierre. Ce dernier revêt plusieurs formes que nous détaillerons ci-dessous. L’escalier en pierre est-il plus intéressant que l’escalier classique en bois ? Non, pas forcément, mais ses principaux avantages sont :
  • Une solidité à l’épreuve du temps ! La pierre est très résistante et ne risque pas de s’user au moindre passage de chaussure. Malgré les années, l’apparence de la pierre se modifie faiblement.
  • Un entretien d’une grande simplicité ! La pierre traitée avec le produit adapté (hydrofuge et par exemple), s’entretient et se nettoie rapidement.
  • La noblesse du matériau ! Que la pierre soit utilisée pour un escalier ou pour habiller un sol, elle reste une matière noble et esthétique qui a fait ses preuves !


Les inconvénients d’un escalier en pierre


L’escalier en pierre a quelques inconvénients aussi ! D’abord, son prix est élevé comparé à d’autres types de revêtement. Il faut compter entre 5000 et 12 000 euros, en fonction de la pierre utilisée, pour un escalier d’une dimension standard. Afin de limiter le coût, il est conseillé de préférer une structure béton et non pas un intégral en pierre. Ensuite, certaines catégories de pierre sont trop lisses, ce qui augmente le risque de chute ; d’autres trop poreuses ce qui limite leur résistance ; d’autres encore se tachent rapidement. Bref, il faut choisir les bonnes pierres ! Enfin, l’installation d’un escalier en pierre est plus long qu’un escalier en bois classique.


Quelle pierre pour mon escalier ?


Les pierres naturelles sont de loin les plus belles ! Et certaines s’adaptent parfaitement aux contraintes d’un escalier. D’ailleurs, outre les contraintes techniques ou fonctionnelles, le design recherché va également influencer votre choix. La palette de pierre est large !

Les matériaux les plus connus sont le granit très résistant, mais aussi le marbre, la pierre blanche ou bleue etc. Vous pouvez également opter pour de la pierre reconstituée, moins chère et plus malléable, par contre, la qualité est parfois médiocre ! N’hésitez pas à vous laisser conseiller par un professionnel.

Et pour un escalier en extérieur ?


La pierre naturelle est idéale pour les escaliers extérieurs, surtout les pierres taillées comme le granit, la pierre bleue ou autre ardoise. La liberté est quasi-totale en extérieur. Les contraintes sont moins strictes en termes d’espacement entre les marches, de hauteur, de positionnement etc. Et l’esthétisme est central, car l’escalier s’intègre dans la structure globale de votre jardin.

L’escalier en pierre a de nombreux atouts en intérieur et en extérieur, avec quelques défauts à prendre en compte avant de se lancer.

Crédits photos : Menuiserie Au fil du Bois, Menuiserie à Klingenthal