/
/
/
/
Comment choisir un disjoncteur ?
choisir un disjoncteur

Comment choisir un disjoncteur ?

Le disjoncteur est l’une des pièces centrales de votre installation électrique. Il est le garant de la sécurité électrique de votre logement. Ainsi, il est impératif de bien sélectionner votre disjoncteur ! On vous dit tout sur cette sélection importante.

Le rôle du disjoncteur


Le principal rôle du disjoncteur est double. En premier lieu, le disjoncteur protège les appareils électriques d’une intensité de courant trop forte. Les risques encourus sont la surchauffe, la détérioration des machines concernées ou encore une explosion ou un incendie. D’autre part, le disjoncteur veille sur la sécurité des êtres humainsen évitant les électrocutions.

Les différents modèles de disjoncteur

Il n’existe pas un disjoncteur mais des disjoncteurs ! Les modèles offrent plus ou moins de sécurité. Voici les principaux types de disjoncteurs et leurs caractéristiques en termes de protection :
- Le disjoncteur magnétique est un basique contre les court-circuit
- Le disjoncteur thermique protège contre les surcharges d’intensité
- Le disjoncteur magnétothermique qui cumule les qualités des deux premiers, lutte contre la surcharge et le court-circuit.
- Le disjoncteur électronique dispose de la fonction coupe circuit et anti surcharge, mais en plus se règle précisément .
- Le disjoncteur différentiel, le must, en protégeant contre les court-circuit, les surcharges et les contacts indirects dangereux pour les êtres humains.

Sélectionner son disjoncteur


Comme nous l’avons vu, les modèles ont des capacités variables. Le choix d’un disjoncteur pour votre maison, va dépendre de plusieurs critères que voici :
  • Assurez-vous que le disjoncteur réponde aux normes réglementaires de sécurité électrique.
  • Les particularités de votre réseau électrique, c’est-à-dire sa puissance, sa tension ou encore sa fréquence vont influencer votre choix.
  • Un disjoncteur se distingue par ses courbes de déclenchement qui seront au moins au nombre de trois sur les 5 existantes.
  • Le potentiel de coupure du disjoncteur qui représente la performance du système à s’arrêter en cas de court-circuit.
  • L’espace où sera installé le disjoncteur a un rôle dans le choix du produit.
  • Enfin, le prix est un facteur déterminant ! Les tarifs des disjoncteurs varient entre de quelques dizaines d’euros jusqu’autour des 150 ou 200 euros.

Comment poser son disjoncteur ?


Vous avez le disjoncteur adapté à votre installation électrique ? Encore faut-il l’installer ! Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce type de travaux, laissez un électricien professionnel prendre le relai, sinon, suivez ces quelques étapes :
1. Coupez le courant
2. Ouvrez ou démontez le tableau
3. Mesurez l’alimentation électrique (120 volts minimum)
4. Repérez l’emplacement du nouveau disjoncteur qui sera situé autour de ceux déjà installés.
5. Vérifiez que le disjoncteur est sur position arrêt puis placez le à l’endroit voulu.
6. Branchez le circuit.
7. Nettoyer puis refermez le couvercle.
8 . Testez l’installation puis repérer là sur le circuit électrique général (afin d’avoir le plan général de votre circuit).

Ces indications sont sommaires, en cas de doute, renseignez-vous auprès d’un professionnel.

A vous de jouer pour choisir le disjoncteur qui correspond à la sécurisation de votre système électrique !

Vous avez un projet en matière d'installations électriques ?

Faites appel à nos électriciens recommandés par leurs cliens et situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit concernant l'installation de systèmes électriques.