/
/
/
/
Nos conseils pour bien choisir ses radiateurs électriques

Nos conseils pour bien choisir ses radiateurs électriques

En guise d’introduction : le confort thermique

Avant de choisir son type de radiateur, il faut faire un point sur la notion de confort thermique. Ce dernier dépend :

  • De la température de l’air intérieur de la pièce bien sûr
  • De la stabilité de la température
  • De l’homogénéité de la température
  • De la réduction de l’effet de parois froides
  • De la réduction des mouvements d’air
  • De l’hygrométrie de l’air

L’hygrométrie doit être comprise toute l’année idéalement entre 40 et 60%. La température quant à elle doit être, en hiver, de 19/20°C dans la maison.

Quel type de radiateur électrique choisir ?

Il existe 3 grands types de radiateurs électriques :

  • Les convecteurs
  • Les radiateurs à panneau rayonnant
  • Les radiateurs chaleur douce à inertie


Les convecteurs fonctionnent sur un principe simple : une résistance, qui peut monter jusqu’à plus de 300°C, chauffe l’air qui ressort par une grille, monte au plafond puis se refroidit et ainsi de suite. Les convecteurs chauffent vite mais consomment beaucoup, créent des mouvements d’air, assèchent les pièces et ne produisent pas une chaleur homogène. De ce fait, il faut éviter les convecteurs dans les grandes pièces tandis que ces radiateurs électriques peuvent être convenables dans les petites pièces, notamment les pièces humides (puisque le convecteur assèche l’air).

Le panneau rayonnant (ou radiant) fonctionne sur un mode similaire. Le principe est que la résistance chauffe une plaque de matériau spécifique qui va produire un rayonnement infrarouge qui réchauffe parois et corps. Le problème des radiateurs à panneau rayonnant est que ces derniers doivent monter très haut en température pour fonctionner. De ce fait, ils produisent un effet de convection (l’air frais se réchauffe à proximité du panneau, monte en haut de la pièce, se refroidit et ainsi de suite : on crée un mouvement d’air froid et d’air chaud qui nuit au confort), assèchent également l’air et produisent une chaleur certes plus homogène que celle des convecteurs, mais pas idéale.
Enfin, les radiateurs à chaleur douce et à inertie. Ces radiateurs rayonnent à basse température en chauffant un matériau (aluminium, verre ou fonte) qui accumule de la chaleur et la restitue de manière progressive et homogène dans l’air intérieur de la pièce. Ce sont les radiateurs électriques qui procurent le meilleur confort thermique : l’air n’est pas asséché, il est chauffé de manière homogène et régulière, douce et sans mouvements !

Il existe également des radiateurs à double corps de chauffe qui fonctionnent sur le même principe mais en ajoutant un corps de chauffe doux mais rapide qui est généralement sollicité pendant la mi-saison.
Et n’oubliez pas : 1°C en moins = 7% d’économies d’énergie

Choisir la puissance de son radiateur électrique

Le calcul de la puissance du radiateur électrique est très important pour garantir son confort thermique et maîtriser ses dépenses énergétiques.
On considère en moyenne qu’il faut, dans une maison bien isolée avec une hauteur sous plafond de 2,5 mètres, compter environ 70 à 100 Watts par mètre carré de surface à chauffer. En outre, les pièces de plus de 30m² doivent être chauffées par 2 radiateurs pour équilibrer la chauffe.

Faire appel à des professionnels pour son chauffage électrique

Electriciens et/ou chauffagistes sont les mieux à même de vous aider dans le choix de vos radiateurs électriques pour :
Choisir les bons modèles en fonction des pièces et des usages
Choisir les meilleurs emplacements pour un chauffage efficace, agréable et performant
Garantir une installation pérenne et fiable
Et pour choisir votre artisan, utilisez le réseau Plus Que Pro : il référence des professionnels qualifiés et compétents recommandés par leurs clients via un système d’avis vérifiés.
Artisans chauffagistes
Electriciens