/
/
/
/
Poêles à granulés : combien ça coûte ?

Poêles à granulés : combien ça coûte ?

Vous avez l’intention de modifier votre système de chauffage au bois ou tout simplement d’en installer un ? Sachez qu’il existe plusieurs possibilités dont certaines vous permettent de bénéficier d’aides financières dans le cadre de la politique de rénovation énergétique du logement. Les poêles à granulés font partie de ces solutions.

Poêles à granulés, principe de fonctionnement


Un poêle à granulés est un système de chauffage à bois, qui est alimenté par de petits granulés et non par des bûches. Notez que le terme de granulés peut également apparaître sous sa dénomination anglaise « pellets ».

A quoi correspondent ces granulés ? Il s’agit de bois aggloméré qui a été reconstitué de façon industrielle à partir des déchets résiduels du bois récoltés dans les scieries. Ce combustible écologique s’achète en sac ou est livré en vrac. Dans ce dernier cas de figure, vous devrez installer en parallèle un silo ou un réservoir susceptible d’accueillir, de stocker et de conserver au sec les granulés.

Les granulés ont des avantages indéniables par rapport aux bûches, notamment dans leur manipulation très simple. Vous ne risquez pas d’abîmer vos mains avec des échardes ou d’être embêté par des traces de résines. De plus, les granulés de bois bénéficient d’un taux de TVA réduit à 10 %, ce qui en fait l’un des combustibles les moins chers du marché.

Le coût des poêles à granulés


Sachez que les modèles récents de poêles à granulés ont un rendement d’au moins 80 %. Cette donnée transcrit le fait que 80 % de la chaleur émise par l’appareil est restituée dans vos pièces de vie. Par souci de comparaison, notez qu’un poêle à bûche récent a un rendement compris entre 70 et 85 %. Un modèle ancien de poêle à bûche aura un rendement inférieur à 50 %.

Outre le fait de souligner le niveau de performance du dispositif, ce paramètre est également pris en compte dans l’obtention des aides financières. Pour faire l’acquisition d’un poêle à granulés récent, vous devrez débourser entre 3 000 et 6 000 euros. Le prix moyen tourne autour de 4 500 euros, 85 % de cette somme passant dans le matériel, contre 15 % dans la main d’œuvre. Ce dispositif est trois à quatre fois moins onéreux qu’une chaudière à bois à granulés.

Pour réduire ce coût, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 22 % pour l’achat d’un nouvel appareil. Ce crédit d’impôt peut même atteindre 36 % dans le cadre du remplacement de votre ancien appareil. Notez que cette aide est tout à fait valable même si vous ne payez pas d’impôts. Dans ce cas, l’état vous fera parvenir un chèque.

Bon à savoir


Un poêle à granulés peut :
  • fonctionner en autonomie jusque 4 jours grâce à un système de recharge allant de 15 à 60 kg ;
  • être réglé de façon précise pour adapter la puissance de la chaleur émise en fonction de votre logement.

Obtenir un devis pour l'installation d'un système de chauffage

Découvrez les artisans chauffagistes dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre votre projet concernant la pose de systèmes de chauffage.