/
/
/
/
Zoom sur le vitrage à capteurs solaires

Zoom sur le vitrage à capteurs solaires

Le vitrage à capteurs solaires consiste à faire de vos fenêtres des sources de production d’énergie. Comment ? En intégrant des panneaux solaires dans votre double vitrage. Retour sur un projet innovant et attractif.

Capteurs solaires : une invention venue du Japon

L’invention est lancée par Nihon Telecommunications Systems, entreprise japonaise. Cependant, si sur le papier l’idée est convaincante et novatrice, la faiblesse du rendement des vitres s’est avérée rédhibitoire pour les investisseurs. Il fallait en effet compter entre 1000 et 2000 dollars pour se procurer 1 m²  du dit vitrage, soit 1,5 fois le coût d’une fenêtre triple vitrage haut de gamme !

L’histoire rebondit alors aux Etats-Unis où les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology développent à leur tour une cellule photovoltaïque organique transparente. Celle-ci produit de l’électricité en laissant passer la lumière visible pour n’utiliser que la lumière infrarouge des rayons solaires. Cette innovation technologique connaît un rendement plus intéressant que la version japonaise, 1,7 % contre 1 %, mais demeure tout de même faible.
Pour que ces capteurs solaires atteignent le niveau de rentabilité des panneaux solaires, il faudrait que le rendement soit de 12 %. Toutefois, les capteurs solaires connaissent un intérêt certain sur le marché, à l’heure où les états mènent d’importantes politiques de rénovation énergétique de l’habitat.

Vitrage à capteurs solaires : principe de fonctionnement

Le vitrage solaire est transparent, c’est-à-dire qu’il laisse pénétrer la lumière naturelle, tout en captant les rayons ultraviolets nocifs. Lors de la période hivernale moins ensoleillée, le vitrage solaire utilise les apports passifs, tandis qu’en période estivale, il permet de tempérer les chaleurs importantes.

Concrètement, le vitrage solaire est un double vitrage classique, agrémenté d’une isolation consolidée. Celle-ci est équipée d’une couche isolante et de bandes de capteurs solaires intégrés. Les capteurs forment une barrière au rayonnement solaire grâce à la présence de réflecteurs, sortes de miroirs réfléchissants.
 
Le double vitrage comporte également des serpentins de cuivre dans lesquels circule de l’eau, qui est réchauffée, puis transportée vers le chauffe-eau et le système de chauffage central. Notez qu’à cause de la présence de serpentins, le niveau de transparence du vitrage solaire n’est que de 40 %. Par ailleurs, le dispositif est inséré de préférence à l’intérieur d’un double vitrage, afin d’écarter tous les risques de détérioration.

Avantages du vitrage solaire

Le vitrage solaire participe grandement à l’amélioration de l’isolation thermique de votre logement, car il évite les déperditions de chaleur en hiver, et les phénomènes de surchauffe en été. Le degré d’isolation est donc identique à celui d’un triple vitrage voire à celui d’un mur d’une maison basse consommation. Cet équipement est en capacité de couvrir jusque 40 % de vos besoins en matière d’eau chaude sanitaire et de chauffage.

Sachez que l’installation d’un vitrage à capteurs solaires est la même que celle d’un vitrage traditionnel. S’adaptant à toutes les structures de fenêtres, il est impérativement recommandé de solliciter l’intervention d’un professionnel pour effectuer la pose.