/
/
/
/
Comment sécuriser son habitat ?

Comment sécuriser son habitat ?

Les risques de cambriolage concernent aussi bien les résidences que les appartements. Heureusement, il existe des solutions pour réduire ces risques et quitter plus sereinement son domicile la journée, le week-end ou plusieurs semaines. La stratégie consiste notamment à identifier les zones à risques, et à maintenir une présence factice pour leurrer les voleurs.

Sécuriser vos points d’entrée

Une maison comporte plusieurs points d’entrée susceptibles d’occasionner des intrusions. La porte d’entrée principale mérite évidemment un traitement spécifique. Misez sur un modèle composé de gâches de sécurité certifiées et munies d’attaches murales, de serrures encastrées résistantes, ou encore de garnitures de protection conçues anti-arrachement. Ciblez une structure de porte suffisamment solide pour accueillir barres blindées, verrous et autres protections de paumelles.

Pour les fenêtres et les baies vitrées, investissez dans des volets roulants et des doubles vitrages qui seront compliqués à forcer. Sachez que durant un cambriolage, le temps joue en votre faveur. Plus les malfrats perdront du temps à pénétrer chez vous, plus ils préféreront abandonner leur projet. Vous pouvez aussi ajouter des systèmes d’alarme et de vidéo surveillance, en positionnant les caméras de façon à couvrir tous les angles de vue importants, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Dans le cas d’un appartement, si les logements situés au rez-de-chaussée sont les plus menacés, ceux qui se trouvent dans les étages supérieurs ne sont pas pour autant protégés. Pensez à fermer systématiquement vos volets en cas d’absence, ainsi que la nuit. L’installation d’un détecteur de présence peut se révéler efficace.

Sécuriser son logement soi-même

Outre les équipements classiques qui facilitent la sécurisation de vos lieux de vie, il existe d’autres manières de protéger ses biens. Par exemple, il suffit de montrer une présence même durant votre absence. En effet, le fait que tout soit fermé chez vous trahit votre absence. Prévenez des voisins de confiance qui pourront relever le courrier et ouvrir et fermer vos volets la journée. Pourquoi ne pas installer un programmateur  susceptible d’enclencher la lumière ou votre télévision à heures fixes ?

Parfois, les choses les plus évidentes sont oubliées, alors vérifiez à deux fois que vous avez bien verrouillé vos portes d’entrée et vos fenêtres. Toujours dans le but de faire perdre du temps à vos visiteurs, cachez vos bijoux et autres documents sensibles dans un coffre fort ou dans…la chambre des enfants, espace généralement délaissé par les cambrioleurs. Autre astuce efficace : plantez des massifs de rosiers ou des plantes urticantes devant vos fenêtres. Si le voleur s’en aperçoit ou s’y pique, il préférera laisser tomber sa basse besogne.

L’idéal reste l’occupation permanente de votre maison ou de votre appartement. Une des tendances actuelles consiste justement à échanger son logement pendant les vacances. Outre l’avantage financier et les valeurs d’authenticité et de partage, l’échange de maison permet de lutter contre les cambriolages.

Enfin, notez qu’il est possible d’appliquer un tatouage antivol à vos biens. Grâce à cette marque indélébile d’identification, votre matériel Hifi, appareils photo et autres écrans plasma seront difficilement revendables.