/
/
/
Comment dessiner une allée de jardin ?
Allée de jardin

Comment dessiner une allée de jardin ?

Une allée de jardin a deux fonctionnalités : l’allée utilitaire qui permet de cheminer sans piétiner vos végétaux, et l’allée d’agrément, d’ordre esthétique. Du tracé aux matériaux en passant par la dimension : songez à concevoir votre projet en amont des travaux.

Tracé rectiligne ou sinueux ?

Inutile d’attendre que votre jardin soit développé pour y inclure une ou plusieurs allées. Agissez durant la conception de votre plan de jardin, afin que vos allées soient correctement intégrées, en vous appuyant sur l’aide et le conseil d’un professionnel.

Pour évaluer le nombre et l’emplacement de vos allées,  identifiez les endroits de votre jardin à atteindre en priorité. Certains cheminements seront aussi plus fréquemment parcourus. C’est notamment le cas si vous possédez une aire de jeux pour les enfants, ou un abri de jardin.

En termes de dimension, mieux vaut se baser sur le passage d’une personne seule. La largeur de votre allée de jardin est ainsi estimée à 80 cm. Pour que deux personnes puissent se croiser, comptez une largeur de 1,2 m. Enfin, si vous avez l’intention de créer une allée carrossable, prévoyez une largeur d’au moins 3 m.

Allées de jardin : quelles formes dessiner ?

Pour une allée utilitaire, l’objectif est d’aller rapidement d’un point A à un point B. C’est pour cela que la forme rectiligne est préconisée. Son tracé peut toutefois jouer sur une légère sinuosité. Si vous optez pour des formes plus sinueuses, vous prenez le risque que les piétons préfèrent couper à travers la pelouse pour aller plus vite.

En ce qui concerne les allées d’agrément, le tracé doit être adapté au style de votre jardin. Le but est de créer une sorte de parcours pour que vos invités visitent vos espaces extérieurs en découvrant vos différents massifs plantés, vos arbustes, etc. Notez que pour un jardin à la française, des allées rectilignes sont les plus appropriées. Dans la cadre d’un jardin contemporain de type à l’anglaise, pensez à des tracés aux formes plus sinueuses.

Allées de jardin : quels matériaux ?

Vous pouvez opter pour une allée de graviers facile à installer et économique. Les graviers évitent la stagnation de l’eau grâce à leur capacité de filtration. Ce matériau est aussi intéressant pour son aspect, combinant différents coloris et diverses tailles. Dans cette même optique, l’allée de broyat est recommandée, d’autant qu’elle garantit en plus une facilité pour modifier le tracé de vos allées.

Autre solution durable : l’allée en pavés auto-bloquants est facile à réaliser et relativement économique. Les pavés s’emboitent les uns dans les autres et offrent un large choix de couleurs. Pour une décoration plus raffinée, l’allée en briques reste incontournable. A l’instar de l’allée en caillebotis de bois, elle réclame peu d’entretien.

Plus onéreux et plus délicats à installer, le béton, le pavé véritable et la pierre naturelle se révèlent surtout solides et esthétiques. Ce type de matériaux durable demande peu d’entretien et offre un cachet élégant à vos jardins.