/
/
/
/
Avantages et inconvénients d'un escalier en bois
escalier en bois

Avantages et inconvénients d'un escalier en bois

Toujours plébiscité par les Français, le bois est et reste le matériau principal choisi pour fabriquer des escaliers. Chaleureux, noble et élégant, le bois coûte néanmoins plus cher et est plus contraignant à l’usage que le béton par exemple. Alors, quels sont les avantages et inconvénients des escaliers en bois ? Les réponses de Plus Que Pro.


Les avantages des escaliers en bois


L’esthétique, d’abord et avant tout. Car les escaliers en bois ont un charme que n’offre aucun autre matériau. Certes il est possible de réaliser de superbes escaliers en métal et même en béton, mais aucun de ces deux types d’escaliers n’a le charme du bois, sa chaleur,  sa sensualité esthétique et au toucher. Et rien que pour cela, cela vaut le coup de se faire construire ou installer un escalier en bois.


Egalement, le bois est versatile, adaptable. En effet :

  • D’une part il est possible de réaliser aussi bien un escalier classique que moderne, contemporain, atypique ou rustique avec le bois. Il laisse libre cours à la créativité, l’imagination et les envies stylistiques par sa facilité à être travaillé et sa capacité à s’associer à d’autres matériaux (métal, verre, etc.)
  • D’autre part, les escaliers en bois peuvent être fabriqués dans de très nombreuses essences différentes. Il n’y a pas que le pin ou le chêne ! Bois exotiques, résineux de pays froids, bois de toutes couleurs : l’escalier en bois se plie à vos envies et se pare de la robe que vous voulez.

Enfin, les escaliers en bois répondent parfaitement à toutes les exigences en termes de résistance au passage, à l’humidité et au glissement. En fonction de l’essence choisie et du traitement réalisé, un escalier en bois peut durer des siècles !


Les inconvénients d’un escalier en bois


Si charmant et pratique soit-il, l’escalier en bois présente néanmoins quelques désavantages.

  • Son entretien est contraignant : l’escalier en bois demande un traitement obligatoire et régulier pour préserver le bois et garantir ses qualités esthétiques et fonctionnelles ;
  • Egalement, le bois est bruyant pour les personnes sensibles : un escalier en bois craque forcément avec le temps
  • Du côté du prix, l’escalier en bois coûte plus cher que l’escalier en béton
  • Enfin, les fortes variations d’humidité et de température ont un impact immédiat sur l’escalier en bois dont le matériau joue, bouge, vit… avec parfois des désagréments à la clé ! Espaces imprévus, craquements, nœuds qui fendillent, etc.

A noter : un escalier en bois n’est pas forcément glissant ni brillant ! On peut tout à fait utiliser un vitrificateur mat et surtout spécial anti-dérapant. Grâce à cela, l’escalier en bois respecte les exigences minimales de sécurité et s’adapte à l’esthétique de votre déco.
Finalement, avec un escalier en bois, on fait le choix d’un élément traditionnel et chaleureux à l’esthétique immédiatement raffinée et agréable… mais en contrepartie on accepte les désagréments inhérents au matériau noble qu’est le bois.


Si vous souhaitez installer un escalier en bois chez vous, n’hésitez pas à faire part de votre projet à un professionnel. Les artisans menuisiers référencés par Plus Que Pro sont compétents et engagés sur la qualité de leur service client, comme en témoignent les avis de leurs anciens clients.