/
/
/
/
6 conseils pour bien choisir son équipement sanitaire
salle de bains

6 conseils pour bien choisir son équipement sanitaire

L’équipement sanitaire fait partie de ces détails d’une maison qui font la différence, tant au niveau esthétique que pratique… et financier. Car les équipements sanitaires sont théoriquement conçus pour durer, alors autant bien les choisir dès le départ. Voici nos conseils pour bien choisir son équipement sanitaire.


Faire un plan à l’échelle


La première des choses à faire, que ce soit pour la salle de bains ou pour les WC, est de faire un plan à l’échelle qui permettra de bien positionner les différents équipements sanitaires dans la pièce en fonction de leurs dimensions. C’est une étape indispensable pour bien choisir et éviter les déconvenues. C’est aussi grâce à un tel plan que vous saurez s’il est indispensable d’opter pour cette fameuse baignoire d’angle qui vous fait tant hésiter ou si vous pouvez opter pour une grande baignoire rectangulaire. Allez-vous pouvoir ouvrir la porte en plaçant cette vasque et ce meuble sous vasque à cet endroit ? Et le lave-main des WC ? Etc. Vous le voyez, le plan est indispensable.


Choisir entre baignoire et douche


Le choix entre baignoire et douche n’est pas qu’un choix écologique et/ou de goût personnel. C’est aussi un choix dicté par l’espace et la commodité de chacune de ces deux solutions. Si cela peut vous aider, en-dessous de 120 cm de long, oubliez la baignoire. Il est bien souvent préférable d’avoir une grande douche qu’une micro-baignoire !
Pour le receveur de douche, pensez à le choisir antidérapant et si possible en gré, céramique ou en résine haut-de-gamme. Les résines d’entrée de gamme se ternissent, deviennent poreuses et cassantes, mais nous y reviendrons dans notre paragraphe sur les matériaux.


Lavabo/vasque : un choix pratique et esthétique


Reste le choix difficile entre lavabo et vasque : les vasques ont la cote depuis quelques années à cause des émissions de déco et il est vrai qu’elles apportent une touche de modernité élégante et racée à la salle d’eau ou à la salle de bains. Mais pour celles et ceux qui ont de la place et/ou l’envie de créer une salle de bains rétro/vintage, alors il faut opter pour le lavabo et sa robustesse classique.


Un évier de cuisine qui soit raccord…


…avec l’esthétique globale de la cuisine certes, mais aussi avec votre budget. Car l’évier impactera peut-être le format du meuble sous évier… et donc son prix ! En effet, par exemple, si les timbres d’office vastes et profonds sont en très en vogue en raison de leur esthétique rétro charmante et rustique et de leur aspect pratique, ils exigent bien souvent des meubles sous évier spécifiques… dont le coût peut être supérieur de 50% au moins au meuble standard !


Egalement, il faut choisir l’évier avant de se fixer sur le plan de travail : évier sous plan, sur plan, matériau, etc. Il y a un grand nombre de critères qui lient directement l’évier au plan de travail. Soyez vigilant !


La robinetterie : un point primordial


C’est enfin sur la robinetterie qu’il ne faudra pas lésiner : le choix de grandes marques reconnues est certes plus coûteux mais primordial. Car la robinetterie est votre équipement sanitaire qui sera le plus sollicité au quotidien ! Les marques reconnues fabriquent des éléments robustes, garantis et comprenant de nombreuses pièces métalliques changeables, contrairement aux produits d’entrée de gamme ou de marques peu connues qui doivent être remplacés intégralement au moindre problème. Vous verrez : l’investissement sera rentabilisé.


Bien choisir les matériaux de l’équipement sanitaire


Il est important de choisir son équipement sanitaire en toute connaissance de cause, car le budget et l’esthétique ne font pas tout ! Voici donc les principaux matériaux que l’on retrouve généralement dans les équipements sanitaires :

  • Résine : pas chère (selon modèle : il existe des résines haut de gamme), pratique et légère, elle est sensible aux rayures et fragiles et supporte mal, sur le long terme, les produits d’entretien et la chaleur qui finissent par la rendre poreuse.
  • Fonte émaillée : le classique des baignoires, la fonte émaillée est élégante et agréable au toucher mais extrêmement lourde et, surtout, refroidit vite en raison de sa conductivité thermique importante.
  • Céramique : la céramique est la reine des lavabos, éviers et autres équipements sanitaires. Elle constitue un excellent compromis entre les différents matériaux. Son seul défaut : elle est sensible aux chocs et peut s’écailler en surface quand un objet dur tombe dessus.
  • Inox : l’acier inoxydable a largement fait sa place dans les cuisines évidemment mais aussi dans les salles de bains où il séduit de plus en plus d’amateurs de déco contemporaine et/ou indus.
  • Verre : le verre a envahi les salles de bains où il équipe désormais de nombreuses vasques. Elégant et moderne, il est fragile et demande beaucoup d’entretien : il ne pardonne pas les taches de tartre.
  • Ardoise/pierre/matériaux originaux : de plus en plus de matériaux originaux/atypiques s’invitent dans les salles de bains et les cuisines. Et c’est tant mieux : ils offrent une grande souplesse esthétique en s’adaptant à différents styles, sont robustes, supportent rayures et chocs et ne demandent pas d’entretien particulier… mais ils sont chers !