/
/
/
Installer un treillage pour décorer ses façades
treillis de façade

Installer un treillage pour décorer ses façades

Art remontant à l’Antiquité mais qui s’est surtout développé au 17ème siècle, sous le règne de Louis XIV, pour revenir à la mode au 19ème siècle, le treillage décoratif est depuis lors devenu un classique de l’aménagement extérieur, que ce soit dans un but purement décoratif ou comme support pour plantes grimpantes. Installer un treillage de façade : explications et conseils par Plus Que Pro.


Treillage de façade : qu’est-ce que c’est ?


Le treillage mural est tout simplement une structure quadrillée mêlant géométrie, dessin et sens esthétique, accroché à un mur. Son nom lui vient de treille, pied de vigne, puisque le procédé a été créé à l’origine pour supporter les pieds de vigne, avant d’être utilisé par Lenôtre et Hardouin-Mansard pour des applications décoratives étendues.
C’est par leur entremise que le treillage est devenu ce que l’on connaît aujourd’hui. Ainsi, le treillage de façade prend aujourd’hui différentes formes selon les usages auxquels il est destiné : treillage pour accrocher des plantes en pots, treillage décoratif ou treillis pour plantes grimpantes.

Quand il est décoratif ou pour accrocher des plantes en pots, le treillage de façade prend des formes élégantes généralement très classiques héritées des créations des 17ème et 18ème siècles ou du 19ème et apportent une touche classique résolument élégante et raffinée à un mur. Quand il est destiné à accueillir une ou des plantes grimpantes, il a généralement une forme simple misant surtout sur le fonctionnalisme.


Treillage mural : quels matériaux ?


Classiquement, le treillage mural esten bois : pin, châtaignier, plus récemment ipe, iroko, teck, sipo, meranti, etc. sont les bois les plus utilisés. Mais le treillage peut aussi être fabriqué en acier avec une finition variée (moderne ou classique en imitation fer forgé), en fer forgé ou même en PVC.

Le prix dépendra directement du matériau… de même que la solidité et la longévité. Car si le PVC par exemple est extrêmement abordable, c’est aussi le moins robuste et le moins durable. Le fer forgé tient quant à lui le haut du pavé côté prix. Le bois enfin est très variable : le pin sera peu cher tandis que les bois exotiques pourront approcher le prix du fer forgé…


Comment installer un treillis sur une façade ?


Le principe de base de l’installation du treillage est simple : il suffit de ne pas plaquer le treillage mural à la façade. Pour cela, on utilise deux techniques :

  • Soit on place de petites cales tubulaires en PVC ou en aluminium dans lesquelles passeront les vis de fixation du treillage mural ; les vis étant fixées dans des chevilles ;
  • Soit on visse le treillage de façade directement dans des cales en bois puis dans des chevilles.

Plus que l’installation, c’est la fabrication du treillage qui demande une certaine expertise. Et pour obtenir des treillages muraux décoratifs, il faut faire appel à des menuisiers spécialisés (treillageurs notamment) pour valoriser véritablement ses murs par des décorations élégantes, sur-mesure et raffinées faisant appel à un savoir-faire de plus de 300 ans.

Pour trouver un menuisier à même de réaliser pour vous le treillage de façade que vous voulez, n’hésitez pas à utiliser l’annuaire Plus Que Pro : nous référençons les artisans proches de chez vous engagés dans une démarche de satisfaction client, qualifiés et compétents.

Découvrez également :

Obtenir un devis pour les travaux de façades !

Découvrez les artisans dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés.