/
/
/
Installer un garde-corps pour son balcon
garde-corps balcon

Installer un garde-corps pour son balcon

La présence d’un balcon requiert automatiquement l’intégration d’éléments de sécurisation des lieux pour éviter les chutes accidentelles. Le garde-corps joue ce rôle de protection. Afin de vous assurer que votre dispositif soit correctement installé, songez à faire appel à un professionnel fiable et compétent, qui saura également vous conseiller et vous orienter dans le choix de votre matériel.


Garde-corps pour balcon : trois types d’installation


Le premier procédé d’installation de votre garde-corps pour balcon est dit « à la française ». Il s’agit de la fixation la plus répandue qui consiste à installer le garde-corps à plat, directement sur l’épaisseur de la dalle. L’inconvénient est qu’elle rend inaccessible la partie de la surface sur laquelle l’installation de votre garde-corps est effectuée.


Autre procédé : la fixation dite « à l’anglaise ». Plus moderne que la précédente, cette technique requiert un savoir-faire précis. L’installation du garde-corps se fait en applique de manière latérale sur la dalle, afin que l’espace justement dédié à accueillir le dispositif de sécurité puisse rester accessible.


La technique de l’auto-portage est également une solution. Elle ne réclame aucune fixation puisque c’est le procédé de contrepoids installé à côté de votre garde-corps qui fait office de fixation. L’auto-portage est pratique pour éliminer d’éventuels problèmes d’étanchéité puisqu’aucun trou ne sera percé.


Respecter les normes de sécurité


En ce qui concerne les travaux d’installation, les garde-corps doivent respecter les normes de sécurité en vigueur. C’est par exemple le cas lorsque la hauteur de chute dépasse un mètre. Néanmoins, même si la hauteur est inférieure à ce chiffre, mieux vaut limiter les risques de chute pour les enfants ou les personnes âgées.


Notez qu’en cas de chutes accidentelles, la responsabilité en incombe au maître d’ouvrage ou à l’artisan ayant installé le garde-corps. Si vous avez-vous-même conçu et installé le garde-corps de votre balcon, cette responsabilité vous sera imputée.


L’installation d’un garde-corps doit également respecter une zone de stationnement normale pour permettre de poser en équilibre les pieds sous l’équipement. Cet espace doit être situé à moins de 45 cm au dessus du niveau de circulation et de 30 cm du nu du garde-corps, pour éviter que les enfants ne puissent s’en servir d’échelle.


De même, il existe une zone de stationnement précaire qui définit l’espace permettant de poser les pieds sous le garde-corps en équilibre momentané. Cette zone doit être située à moins de 45 cm au-dessus du niveau de circulation, à moins de 60 cm du nu du garde-corps et à moins de 13 cm du nu intérieur du garde-corps, si on peut passer le pied en dessous de l’ouvrage.


Afin de limiter les risques d’accidents et de ne pas endosser la responsabilité si une chute devait survenir, prenez contact avec un professionnel en consultant la liste des membres du réseau Plus que PRO de votre région. Leur appartenance à Plus que PRO est un gage de qualité et d’expérience, alors n’hésitez pas à solliciter plusieurs devis comparatifs dès à présent.

 

Vous avez un projet en matière de garde-corps ?

Faites appel à nos spécialistes situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit concernant l'installation de garde-corps !