/
/
/
/
Zoom sur le parquet ciré
entretien parquet ciré

Zoom sur le parquet ciré

Le classique des classiques, celui de nos grands-mères, si le parquet ciré est en perte de vitesse (au profit des parquets huilés ou vitrifiés), le parquet ciré conserve des arguments de poids pour jouer en sa faveur. Rendu, avantages et entretien : zoom sur le parquet ciré pour lui redonner sa place dans nos intérieurs.

Le parquet ciré : comment ça fonctionne ?

Le principe du parquet ciré est simple : il s’agit de saturer les pores du bois par l’application de plusieurs couches d’une cire qui va durcir pour protéger le support.
C’est pour cette raison qu’il est impératif de rénover un parquet avant de le cirer : on passe la cire, qu’elle soit liquide ou solide, sur un parquet remis à neuf, pas sur un parquet endommagé. En outre, il convient d’ôter les couches de bois conservant les traces des anciens produits de traitement. Avant de passer la cire sur le parquet, on peut saturer le bois avec un fond dur, de manière à ne passer que deux couches de cire au lieu de trois.

Les avantages du parquet ciré

Une fois la cire passée, il convient de la lustrer soit à la main avec un chiffon doux et beaucoup d’huile de coude, soit avec une lustreuse : le parquet ciré est brillant et lumineux, c’est ce qui fait son charme si particulier… en plus de son odeur. Car c’est aussi une des caractéristiques du parquet ciré : son parfum caractéristique, véritable madeleine de Proust pour bon nombre d’entre nous…


Esthétique et plaisir sensoriel sont donc les deux premiers grands avantages du parquet ciré pour qui aime les styles traditionnels et charmants. Mais le parquet ciré présente aussi un avantage en termes d’entretien : d’une part son nettoyage ne demande qu’un dépoussiérage régulier suivi d’un passage de cire d’entretien (qui peut être appliquée au balais serpillère/mop) et d’autre part, le parquet ciré peut être réparé localement, contrairement au parquet vitrifié. En cas de choc, un coup de ponçage local et un nouveau coup de cire lustrée, et c’est tout !

Les inconvénients du parquet ciré

Le parquet ciré a deux grands inconvénients :

  • Si la cire est mal appliquée ou appliquée en trop grande quantité, le parquet devient glissant et donc dangereux ;
  • Le parquet ciré n’aime pas l’eau ni les taches. L’eau le fait griser et exige alors un ponçage généralisé pour repartir de zéro avec de nouvelles couches de cire.

Ce sont ces deux inconvénients qui l’ont desservi et font que la plupart des particuliers préfère désormais les parquets huilés ou vitrifiés, plusfaciles à vivre. Pourtant, le parquet ciré, comme on l’a vu, conserve des atouts de taille !

Parquet ciré : faire appel à un professionnel

Si les avantages du parquet ciré vous ont convaincu ou si vous vous interrogez encore sur le type de finition à choisir pour votre parquet, n’hésitez pas à en discuter avec un artisan Plus Que Pro : proches de vous, recommandés par leurs clients, qualifiés et compétents, les professionnels Plus Que pro sont en mesure de vous aider dans votre choix avec une garantie de satisfaction.

Trouver un artisan menuisier pour mes projets de menuiserie

Consultez les artisans Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour faire poser un parquet ciré chez vous.