/
/
/
/
Choisissez le bon carrelage pour vos murs
top-carrelage

Choisissez le bon carrelage pour vos murs

Le carrelage mural a toujours autant la cote auprès des particuliers dans les projets de construction ou de rénovation, en particulier pour la cuisine et la salle de bains où il offre des propriétés fonctionnelles très pratiques en même temps qu’une grande variété esthétique.

Mais le carrelage mural peut également intégrer le salon ou les chambres pour une déco originale et chaleureuse. Nos conseils pour choisir le carrelage mural en fonction de son usage.

 

 

 

Carrelage mural : la résistance en fonction des pièces

Idéalement, il convient de choisir un modèle de carrelage mural avec une résistance chimique élevée dans la mesure où le carrelage mural est destiné à être régulièrement nettoyé avec des produits parfois agressifs, notamment dans la salle de bains et la cuisine. Aussi, dans le classement UPEC, le classement de la résistance des carrelages, il faut opter pour un carrelage mural avec un classement C3.

Par ailleurs, pour un usage dans une cuisine ou une salle de bains, le carrelage mural devra avoir une résistance à l’eau importante, cela va de soi. Le classement doit être au minimum E2.
Comme le carrelage mural ne supporte pas de passage, les classements U et P importent peu en revanche. De même, il n’est pas nécessaire de choisir un carrelage antidérapant (à moins que vous ne marchiez sur vos murs…).
Dans un salon, une chambre, un bureau, etc., le classement UPEC importe peu dans la mesure où le carrelage mural de ce genre de pièces n’est pas soumis à des conditions d’utilisation présentant des risques particuliers.

Carrelage mural : quelle quantité ?

Le choix du nombre de carreaux dépend évidemment de la surface à couvrir mais aussi du type de pose. Une pose normale (les carreaux sont posés dans le sens prévu par le fabricant) n’exige qu’une marge d’erreur de 10% à 15% (pour prévoir les carreaux cassés et les découpes), une pose en pointe de diamant (en diagonale en somme) exige une marge d’erreur de 15% à 25%. Ainsi, par exemple, si vous avez une surface de murs de 10 m² à couvrir, vous allez acheter :
  • 11,5 m² de carrelage mural pour une pose normale (ou 11 m²)
  • 12,5 m² de carrelage mural pour une pose en pointe de diamant (ou au moins 11,5 m²)

Une affaire de style

La grande force du carrelage mural est d’offrir une grande variété de styles : des carreaux de faïence émaillée brillants aux carreaux de terre cuite, de pierre naturelle ou au grès cérame, vous avez l’embarras du choix. Côté couleurs et formes également, la seule limite sera votre imagination.

Conseil déco :
  • Dans un salon ou une chambre, un mur recouvert de carrelage mural en pierre naturelle, en marbre ou en granit par exemple peut apporter une touche originale, chaleureuse et luxueuse à votre déco.
  • Que ce soit dans la cuisine ou la salle de bains, le carrelage métro est très en vogue depuis quelques années et se décline dans de nombreuses couleurs.

Carrelage mural : faire appel à un professionnel

Que ce soit pour le choix ou la pose de votre carrelage mural, pensez à faire appel à un professionnel. Outre le fait que les artisans ont accès, via leurs fournisseurs professionnels, à une gamme plus large de carrelages de grande qualité, ce sont eux qui sont les mieux placés pour vous conseiller efficacement et pour procéder à une pose dans les règles de l’art.

Trouver un artisan carreleur pour mes projets de carrelages muraux

Consultez les artisans carreleurs Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour la pose de votre carrelage mural.