/
/
/
/
Facteurs d'influence du coût des bûches
cout-bois

Facteurs d'influence du coût des bûches

Le bois de chauffage continue d’être utilisé dans de nombreux logements en France. Notez que le prix d’un stère de bois, soit environ 1 mètre cube, varie entre 55 et 100 €. Evidemment, plusieurs facteurs influent ce coût : l’origine géographique, le conditionnement et les dimensions.

Facteurs d’influence du coût des bûches

Plusieurs facteurs interviennent dans le prix d’un stère de bois. Tout d’abord, le type de bois joue un rôle important. Par exemple, le chêne est une essence plus dense, donc considéré comme plus énergétique. Par contre, son temps de pousse nécessite une plus longue période, en comparaison d’autres essences de bois tels que le sapin ou le bouleau, ce qui explique son prix plus élevé.

Autre élément qui a un impact sur le coût du bois de chauffage : la longueur des bûches. Notez qu’une bûche mesurant un mètre réclame un travail de manutention, de découpe et de transport bien moins conséquent que des buchettes de 33 cm. Pour information, la taille standard des bûches à destination du grand public est de 33 cm.

Enfin, le prix varie selon la région où vous résidez. En effet, certains secteurs géographiques ne possèdent pas suffisamment d’espaces forestiers disponibles pour desservir tous les foyers qui sollicitent des bûches. La demande est supérieure à l’offre, ce qui fait grimper les prix en flèche. Il faut donc faire venir du bois de chauffage de régions voisines, ce qui implique un budget dédié au transport plus élevé. Malgré tout, en France, on plante plus d’arbres qu’on n’en coupe.

Prix des autres formes de bois de chauffage

Les pellets ou granulés de bois sont des éléments manufacturés, conçus à partir de la sciure de bois récupérée et compressée. Comptez un coût se situant entre 250 et 350 € la tonne. Ce coût s’avère supérieur à celui du bois brut, car leur rendement énergétique est moins important. Pourquoi ? Parce que le taux d’humidité est inférieur à 10 %, et que les granulés de bois créent moins de 1 % de cendres. Finalement, rapporté au prix du Kwh, le prix est légèrement supérieur à celui du bois brut.

Autre possibilité pour vous chauffer au bois : les bûches compressées, également nommées bois densifié. Issues du compactage des résidus des scieries, ces bûchettes ne mesurent qu’une vingtaine de centimètres. Elles sont employées dans divers dispositifs, aussi bien dans des foyers ouverts que fermés, dans des poêles, des inserts, ou bien des chaudières à bûches.

Les atouts du chauffage au bois

Si des différences persistent entre les différents types de mode de chauffage au bois, les bûches, les granulés de bois, et les bûchettes reconstituées, ont l’avantage de ne pas rejeter de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. De plus, le chauffage au bois est moins onéreux que le chauffage électrique, au gaz ou au fioul.

En résumé, une fois l’achat du matériel effectué, envisagez une facture mensuelle entre 60 et 80 €, ainsi qu’un budget d’entretien d’environ 100 €.