/
/
/
A quel moment effectuer un ravalement de façade ?

A quel moment effectuer un ravalement de façade ?

Etape indispensable aux qualités esthétique et mécanique de la maison, le ravalement de façade doit être effectué régulièrement et, si possible, avant que cette dernière se dégrade, de manière à maîtriser les coûts d’intervention et préserver le bâti. Alors, quand effectuer un ravalement de façade ? Eléments de réponse.

Ravalement de façade : les obligations légales

Contrairement à ce que l’on peut lire ici et là sur le web notamment, l’obligation de procéder à un ravalement de façade tous les 10 ans ne concerne que certaines communes (Paris et certaines communes visées par un arrêté préfectoral). Mais même dans ces communes, l’application de la loi est laissée à la libre appréciation du maire. En d’autres termes, ce n’est qu’après injonction motivée de la mairie de procéder au ravalement de façade que vous avez l’obligation de réagir dans les 6 mois suivant.

Dans toutes les autres communes de France néanmoins, chaque propriétaire de maison individuelle ou d’immeuble (ou copropriétaire d’ailleurs) a le devoir de maintenir sa façade et tous les éléments de façade en bon état. Et ce, autant pour des raisons esthétiques que de sécurité : il est impératif que le bâti soit en bon état pour ne pas risquer de provoquer des accidents sur la voie publique. Mais en dehors des communes évoquées ci-dessus, aucun délai particulier n’est prévu par loi.

Ceci étant, on estime en général qu’un ravalement de façade doit être fait au plus tard tous les 20 ans et si possible tous les 10 ans pour maintenir les qualités esthétique et mécaniques de l’habitation.

Ravalement de façade : le bon sens

Au-delà des obligations légales concernant le ravalement de façade, donc, il y a une question de bon sens : on procède à la rénovation de sa façade quand celle-ci en a besoin, tout simplement ! Dès lors que la peinture ou le crépi commencent à s’écailler, voire tomber par plaques, que des fissures apparaissent, des champignons, des mousses, etc. alors c’est qu’il est temps de réfléchir à une rénovation au moins partielle de sa façade.

En outre, l’intérêt de ne pas trop attendre entre deux ravalements de façade, c’est qu’on en maîtrise plus facilement le coût ! A trop attendre, la façade finit par s’endommager en profondeur et le travail nécessaire à la rénovation prend de l’ampleur… de même que la facture afférente !

En procédant à une rénovation régulière et superficielle de sa façade, on est obligé d’être plus rigoureux dans son budget travaux, certes, mais on dépense moins à chaque fois.

Ravalement de façade : faire appel à un professionnel

La complexité et la dangerosité des travaux de ravalement de façade exigent l’intervention d’un professionnel compétent et sérieux qui opèrera dans les règles de l’art. Peintre ou maçon, l’artisan choisi pour procéder à la rénovation de votre façade devra être au fait du DTU, disposer d’une décennale et proposer un travail de qualité.

Voilà pourquoi il est intéressant de faire appel à une entreprise référencée par Plus Que Pro : tous les artisans que nous recensons sont inscrits dans une démarche qualité, sont compétents et qualifiés et sont recommandés par leurs clients.

Crédit photo : @www.crepifran-bischwiller.fr

Obtenir un devis pour faire un ravalement de sa façade

Découvrez les artisans du ravalement de façade dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés.