/
/
/
/
Zoom sur l'isolation phonique des fenêtres
isolation-fenetre

Zoom sur l'isolation phonique des fenêtres

La fenêtre est un outil pour isoler votre logement de l’extérieur. L’isolation thermique est bien connue, mais la fenêtre est également une protection contre le bruit et donc les diverses nuisances sonores. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’isolation phonique des fenêtres.

Adapter votre choix de fenêtre aux nuisances existantes

Le lieu d’implantation de votre maison ou appartement influence les risques de bruit et leur nature. Selon votre exposition aux nuisances, il sera plus ou moins important de soigner l’isolation des vitrages et menuiseries. D’ailleurs, il n’est pas obligatoire d’équiper toutes les fenêtres de votre logement de la même façon. Par exemple, si votre habitation est sur une rue passante, l’isolation phonique sera renforcée, mais si les chambres donnent sur une cour ou jardin calme, l’isolation phonique est moins vitale. Le secret est donc d’adapter votre isolation phonique à l’environnement et à votre propre sensibilité.

Quel vitrage choisir pour une isolation phonique performante

Comme pour l’isolation thermique, le préalable à une bonne isolation phonique est au minimum un double vitrage. Ensuite, différents critères vont vous permettre de choisir la fenêtre parfaite, les voici :
  • L’épaisseur de chaque vitrage, plus elle est importante, mieux elle isole.
  • L’espace présent entre les deux vitres.
Enfin, certains traitements permettent d’augmenter la capacité anti-bruit de la vitre. Par exemple, celle-ci peut être renforcée par ce qu’on appelle un « feuilletage ».
Afin de vous aider à déchiffrer les indications en commerce, les différentes caractéristiques se présentent en trois nombres. Par exemple, 10/6/4 : le 10 représente les 10mm de la première vitre ; le 6 correspond au 6mm qui séparent la première vitre de la deuxième ; enfin le 4 pour les 4mm de l’épaisseur de la seconde vitre.

La norme qui facilite la sélection du vitrage

Afin de ne pas vous tromper et de choisir le vitrage qui répond à vos besoins, vous pouvez-vous aider de la certification CEKAL AR (Acoustique Renforcée). Les vitres sont classées en catégories de la moins à la plus isolantes, de AR1 à AR6. La classification du label Acotherm propose un classement d’Ac1 à Ac4. N’hésitez pas à recourir aux services d’un professionnel pour vous guider.

Menuiserie bois, PVC ou alu pour une isolation phonique de qualité

Bois, PVC ou alu, le matériau n’est pas déterminant pour l’isolation phonique, mais c’est la qualité de la fenêtre qui est déterminante. S’il faut choisir, le bois est le plus efficace car il est plus lourd que les deux autres. Enfin, la pose joue un rôle primordial pour éviter les passages d’air indésirables et assurer une meilleure isolation.

L’isolation phonique et thermique ?

L’isolation thermique est au cœur des problématiques d’économie d’énergie et de protection de l’environnement. Hors, en jouant sur l’épaisseur ou la distance des vitrages, le risque est d’augmenter la capacité phonique en diminuant la capacité thermique. Toutefois, la solution pour obtenir des performances compétitives sur le plan phonique et thermique est d’opter pour un vitrage feuilleté avec un film PVB (Polyvinyle butyral) qui augmente le silence !

L’isolation phonique des fenêtres participe à la lutte contre le bruit et à votre confort.

Vous avez un projet d'isolation phonique ou thermique ?

Faites appel à nos spécialistes des fenêtres situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit concernant !