/
/
/
/
Installer des parois japonaises
paroies-japonaises

Installer des parois japonaises

Coulissantes et amovibles, les parois japonaises sont des éléments de décoration et d’aménagement de plus en plus prisés. Faisant office de murs de séparation ou de portes coulissantes, leur installation reste accessible à tous.

Parois japonaises : le principe

La cloison japonaise se caractérise par une légèreté et une finesse qui permettent de séparer une pièce en deux espaces distincts sans pour autant empêcher la diffusion de la lumière ambiante. A l’origine, une paroi japonaise est faite en papier et sert à distinguer la partie habitat de la partie jardin. Désormais, elle forme un élément de décoration en plein essor.
Les parois japonaises sont constituées de panneaux ajourés en claustra ou de panneaux pleins coulissants. Ceux-ci sont fixés à l’ouverture d’un mur pour créer un dressing, un placard, etc.

Cloisons japonaises : l’installation

Même si la difficulté n’est pas très élevée, il existe tout de même plusieurs systèmes de pose pour la paroi japonaise. Vous pouvez par exemple opter pour un système équipé d’un amortisseur, la fermeture des panneaux étant alors adoucie. Notez qu’une cloison japonaise se fixe toujours sur un rail, assurant une installation simple et rapide. Pensez toutefois à relever les mesures en calculant la longueur du rail nécessaire, ainsi que la hauteur des panneaux. N’oubliez pas d’ajouter 1 cm d’espace de vide entre les panneaux et le sol !

Trois alternatives s’offrent ensuite à vous. Vous pouvez choisir d’installer un rail haut, solution idéale pour créer en parallèle une cloison en plaque de plâtre, le système étant masqué dans la cloison. Le choix d’un rail haut avec bandeau est intéressant pour installer votre paroi japonaise dans une ouverture existante en applique, sur un linteau. Cette option permet de cacher le système. Autre opportunité : le rail haut avec deux bandeaux. Vous avez alors le choix entre insérer votre paroi japonaise directement dans le plafond ou dans une ouverture déjà existante.

Pour installer le rail sur votre plafond, créez des repères à l’aide d’un niveau à bulle en marquant les trous à percer à l’aide d’un crayon. Faites vos trous avec un foret approprié au matériau de votre plafond, puis disposez les chevilles avec un marteau. Fixez enfin le rail via la visserie mise à votre disposition par le fabricant. Insérez les panneaux de la cloison dans le rail et mettez en place les bloqueurs si vous avez choisi un modèle coulissant.

Cloison japonaise : quel budget dois-je prévoir ?

Ce type d’investissement est abordable, même s’il faut savoir que le coût d’achat varie en fonction des matériaux constituant les parois japonaises, de leurs dimensions et du fabricant. Ainsi, la fourchette est assez large, fluctuant entre 400 € pour un produit d’entrée de gamme et 4000 € pour un modèle plus élaboré. Si vous souhaitez faire faire votre paroi japonaise, comptez un prix de départ d’environ 150 € pour un panneau de 250 x 50 cm.


Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès des professionnels fiables et compétents, membres adhérents du réseau Plus que PRO.