/
/
/
/
Comment supprimer les ponts thermiques ?
pont-thermal-plan

Comment supprimer les ponts thermiques ?

Les ponts thermiques sont responsables de 5 à 7 % des déperditions de chaleur constatées dans une habitation. Pour éviter les désagréments provoqués par ces barrières isolantes discontinues, il est important de sélectionner des matériaux appropriés, et surtout de savoir les supprimer.


Pont thermique : qu’est-ce que c’est ?


Un pont thermique est une zone de rupture de l’isolation de votre logement. Contrairement aux autres parties de la paroi qui ont une température chaude, un pont thermique crée un point froid. Cet échange thermique engendre des pertes d’énergies fréquentes dans les maisons mal isolées.


L’origine des ponts thermiques peut provenir de l’assemblage de deux matériaux disposant d’une capacité de résistance thermique différente. Cette mauvaise combinaison entraine une rupture de la barrière isolante. Les conséquences sont multiples : perte de chaleur, hausse de la consommation d’énergie, accumulation d’humidité favorisant le développement de moisissures.


Les ponts thermiques se localisent généralement dans les coins et les recoins de votre logement. C’est particulièrement le cas dans les angles formés par deux murs, aussi bien entre deux murs intérieurs qu’entre un mur intérieur et un mur extérieur. Ils surgissent aussi aux connexions entre les murs et les planchers. D’autres endroits sont susceptibles d’accueillir des ponts thermiques, tels que l’encadrement de portes et de fenêtres, les prises de courant, etc.


Repérer les ponts thermiques


Avant de penser à supprimer les ponts thermiques, il est évidemment nécessaire de les localiser. L’observation à l’œil nu permet de relever les zones d’apparition de moisissures et de champignons, synonymes de ponts thermiques. Néanmoins, les moisissures ne se développent pas toujours à cause de l’humidité issue de la présence d’un pont thermique. Pour en être certain, mieux vaut faire appel au savoir-faire et à l’expérience d’un professionnel.


Le professionnel utilise notamment la thermographie. Cette technique permet d’obtenir par analyse des infrarouges une image projetée d’une pièce en fonction des sources de chaleur présentes. Les zones plus froides en bleu intense révèlent les ponts thermiques et leur intensité avec précision. Durant cette opération, les habitations inspectées doivent avoir une température ambiante de 19°C, ainsi que les portes et les fenêtres fermées.


Eliminer les ponts thermiques


La solution la plus efficace consiste à établir l’isolation de votre logement par l’extérieur. Plus couteuse, cette technique supprime automatiquement tous les ponts thermiques, réduisant vos factures énergétiques pour un retour sur investissement intéressant à moyen terme.


Si votre budget ne permet pas d’opter pour cette solution, il faut s’intéresser au choix des matériaux à faire. Privilégiez ainsi le béton et le verre cellulaire ou bien l’argile expansé pour supprimer les ponts thermiques aux angles formés par les murs et les planchers.
Renseignez-vous enfin sur les procédés de construction de votre logement qui peuvent être à l’origine de ce type de problème. N’hésitez pas d’ailleurs à interroger des professionnels experts et fiables, comme les membres adhérents au réseau Plus que PRO de votre région. Sérieux et réactifs, ils peuvent vous délivrer rapidement un devis détaillé vous permettant de comparer les différentes prestations.  

Obtenir un devis pour l'installation de ponts thermiques

Découvrez les artisans chauffagistes dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière de ponts thermiques !