/
/
/
/
Construire : quels matériaux choisir ?
construction de maison

Construire : quels matériaux choisir ?

En 2011, les blocs de béton étaient utilisés dans 60 à 70% des constructions, la brique dans 25 à 30% et le bois dans 5 à 10%.

Il n’y a donc pas que le béton dans la vie pour faire construire sa maison. Blocs de béton, briques isolantes, ossature bois, bois empilé (fustes, maisons finlandaises), etc. : tour d’horizon des avantages et inconvénients des différents matériaux de construction pour bien choisir.

 

 

Le bloc béton : un classique indétrônable

Peu cher, robuste, lourd et maîtrisé par toutes les entreprises, le bloc de béton, quelle que soit sa forme, est le roi de la construction de maison en France.
Voilà pour les avantages… mais le bloc de béton présente quelques inconvénients :
  • Un chantier long, « sale » et nuisible au voisinage ;
  • Des performances thermiques et acoustiques nulles : isolation intérieure ou extérieure importante et indispensable.
Le choix du béton est donc le choix classique en termes de construction.

La brique isolante : la championne des maisons « écologiques »

Maîtresse des salons sur les maisons écologiques, la brique isolante présente des caractéristiques mécaniques équivalentes au béton, une mise en œuvre également proche, une excellente inertie thermique (confort en été comme en hiver, donc) et une excellente performance thermique (très bon isolant). Mais :
  • L’énergie nécessaire à la production des briques isolantes est considérable, elle est même supérieure à celle exigée pour la fabrication des blocs béton !
  • La brique isolante coûte plus cher que le béton ;
  • Le chantier n’est qu’à peine plus propre et qu’à peine moins nuisible qu’un chantier en béton.

Le béton cellulaire : un challenge venu de l’est

Largement utilisé en Allemagne par exemple depuis des décennies, le béton cellulaire arrive petit à petit en France, porté par ses atouts non négligeables : excellent isolant, le béton cellulaire est facile à mettre en œuvre, autorise des chantiers plus propres et moins nuisibles que le béton ou la brique, il offre une belle inertie thermique et, comme il se découpe facilement, il permet également plus facilement de belles libertés architecturales. Mais :

  • Plus léger, il est aussi moins résistant aux conditions climatiques et géologiques extrêmes (tempêtes très violentes, séismes) ;
  • S’il est inerte une fois enduit, sa manipulation crée des poussières toxiques à long terme pour les ouvriers (à cause des métaux qui entrent dans sa composition). Aucun danger pour les habitants, donc, mais pour les travailleurs qui construisent.
  • Il n’est absolument pas renouvelable et a une durée de vie mal connue.

Le bois : le matériau naturel par excellence

Qu’il soit utilisé pour des maisons à ossature bois, des maisons en bois empilé (comme les fustes ou les maisons finlandaises), des maisons poteaux-poutres ou autre, le bois présente toujours les mêmes caractéristiques : il a une longévité exceptionnelle, ne demande pas ou peu d’entretien, est choisi pour sa résistance à l’humidité et aux nuisibles, permet des chantiers rapides et secs, offre une excellente isolation thermique, un toucher chaud, une esthétique raffinée et une grande liberté architecturale. Il est enfin durable, en particulier s’il provient de forêts PEFC/FSC. Bref, c’est le matériau d’avenir.
Mais :

  • Il est impératif de s’assurer que le bois choisi est naturellement de classe 3 (mélèze, douglas, etc.) ou traité en conséquence ;
  • Dans ce dernier cas, bois traité, il est un peu moins écologique : le traitement est relativement nocif ;
  • Le bois a une inertie thermique médiocre (sauf en bois empilé) : s’il isole bien, il n’accumule pas de chaleur à restituer.

Les matériaux alternatifs

Acier, béton de chanvre, pisé, terre et paille, bauge et torchis, brique de terre crue, bloc de pierre ponce, pierre, parpaings de bois, bois cordé : il existe une variété considérable de matériaux de construction alternatifs… mais qui exigent tous des compétences très spécifiques de la part de l’entreprise qui prend en charge le chantier ! Avec un impact direct sur le coût.
L’idéal est donc de discuter de votre projet de construction avec différentes entreprises proches de chez vous pour déterminer, avec un professionnel, les matériaux qui correspondent le mieux à vos envies, votre mode de vie et votre budget.



Vous avez un projet de construction d'une maison ?

Faites appel à nos spécialistes de la construction situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit !