/
/
/
/
Zoom sur les escaliers en verre
escalier en verre

Zoom sur les escaliers en verre

Design, lumière, transparence, originalité et élégance : le verre s’invite dans les escaliers pour satisfaire les amateurs de déco unique et lumineuse… fortunés. Car les escaliers en verre coûtent beaucoup plus cher que les escaliers classiques. Le design a un prix. Gros plan sur les escaliers en verre.

Escaliers en verre : des éléments de déco lumineux

On le sait : un escalier « consomme » de la lumière. Sa présence bloque les rayons lumineux et crée ainsi des zones d’ombre parfois désagréables. C’est pour cela que, de plus en plus, le design s’affranchit des contremarches et des structures pour créer des escaliers toujours plus aériens, moins massifs, plus transparents. Escaliers suspendus et escaliers sans contremarches envahissent ainsi les intérieurs depuis quelques années déjà.

Eh bien l’escalier en verre n’est que l’aboutissement logique de cette tendance qui consiste à laisser la place à la lumière dans l’intérieur. Car il n’y a rien de plus transparent ou a minima translucide que le verre, bien entendu.
Ainsi, les escaliers en verre apportent une touche déco très tendance aux intérieurs et se marient à merveille avec d’autres matériaux : il n’est pas rare que les marches de verre soient associées à des éléments métalliques, en bois ou même en pierre, pour un mariage esthétique toujours réussi.

Escaliers en verre : des contraintes de sécurité importantes

Mais la contrepartie de ce design lumineux et raffiné est un ensemble de contraintes techniques élevées. En effet :

  • Le verre doit être suffisamment robuste pour permettre le passage intensif des usagers ;
  • Le verre ne doit pas être dangereux à la cassure ;
  • Les marches de verre doivent respecter des normes de glissance indispensables à la sécurité des usagers.


C’est pourquoi il existe d’une part une norme, la CSTB n°3448. C’est la norme établie par le centre scientifique et technique du bâtiment qui impose les résistances minimales des marches d’escaliers en verre. Du fait de ces exigences, les marches des escaliers en verre sont toujours ou presque en verre trempé feuilleté : le verre trempé a une résistance en moyenne 5 fois supérieure au verre « normal » et le feuilletage, outre la résistance accrue qu’il offre, permet d’éviter que le verre se casse en morceaux coupants en cas de bris.

Il est également impératif soit d’installer des bandes anti-dérapantes sur les marches, soit d’exiger un traitement de surface anti-dérapant au professionnel qui vous fournit l’escalier en verre.
Enfin, notez que la transparence peut provoquer des accidents chez les personnes mal voyantes et les enfants en bas âge qui peuvent avoir des difficultés à distinguer les marches. Il est donc généralement conseillé d’opter pour une solution palliant ce problème :

  • Soit en optant pour du verre dépoli, coloré, etc.
  • Soit en plaçant des leds colorées ou non dans la structure, à l’horizontal des marches, pour les éclairer et les rendre ainsi plus visibles (ce qui apporte en plus une touche déco indéniable).


Parlons prix rapidement : les escaliers en verre sont généralement sur-mesure, mais sachez qu’ils coûtent relativement cher. Eh oui, la sécurité, la qualité, l’originalité et le design se paient souvent au prix fort. Comptez au minimum 6 000€ pour un escalier en verre standard, pré-fabriqué, d’une hauteur de 275 cm…

Si vous êtes séduit par les escaliers en verre, discutez de votre projet avec un professionnel proche de chez vous, compétent, engagé dans une démarche qualité et recommandé par ses clients avec Plus Que Pro !