/
/
/
Les bonnes questions à se poser avant de commencer les travaux
Les questions à se poser avant de démarrer les travaux

Les bonnes questions à se poser avant de commencer les travaux

Faire appel à un pro ?

La réponse est : tout dépend de vos travaux. Il est clair que nous ne pouvons pas tous nous improviser professionnel de l'habitat !

Ainsi, pour les petits travaux de type peinture, pose de parquet ou tapisserie : il n'y a pas de petites économies ! Si vous avez quelques bases et que le bricolage fait-maison ne vous impressionne pas, vous pouvez vous débrouiller seul (mais attention aux petites fautes, à certaines technicités ou aux finitions).

Dès qu'il s'agit d'interventions plus lourdes ou plus techniques, comme par exemple sur les murs porteurs, la plomberie ou l'électricité : il est plus raisonnable de faire appel à un professionnel et de lui déléguer les tâches. Le travail sera bien fait, rapide et sécuritaire.

En ce qui concerne les projets nécessitant un permis de construire, il vaut mieux faire appel en amont à un architecte. Ne vous improvisez pas professionnel : non seulement c'est interdit mais cela peut être dangereux, surtout dans les appartements où il est souvent question de murs porteurs.

L'étude de faisabilité

Avant de vous lancer : il faudra savoir si ce que vous voulez faire est possible !

Dans un premier temps, essayez de déterminer précisement quel type de travaux vous souhaitez mener : s'agit-il d'une extension, d'un aménagement ou d'une rénovation ? Ce choix servira d'axe pour la suite et permettra à l'architecte (si vous en sollicitez un) de vérifier si vos attentes sont réalisables ou pas. Si ce n'est pas le cas, il saura vous guider. Si vous choisissez de ne pas utiliser les services d'un architecte, assurez-vous bien de vous imprégner des démarches et des conditions avant de vous lancer dans votre projet. Référez-vous aux services compétents (le service urbanisme de votre mairie, DDE, ABF, etc.), ils sauront répondre à vos questions.

Dans un second temps, faites un diagnostic général de votre maison afin d'en évaluer les performances existantes et d'imaginer les coûts de vos travaux. Pensez à faire un diagnostic :

- Thermique
- Stabilité mécanique
- Acoustique
- Salubrité
- Organisation de l'espace
- Esthétique
- Confort
- Isolation

Une fois que la faisabilité est jugée positive, vous pouvez vous lancer dans l'étape suivante : à savoir la définition du budget.

Le budget et les devis

Quand il est question d'aménagement, de rénovation ou d'extension : il est toujours difficile d'imaginer quel en sera le coût. Vous avez peut-être déjà une idée de budget, mais au final faudra t-il payer plus ou moins ?

Pour les budgets prévisionnels, le mieux c'est de demander des devis aux artisans.

Mais attention, l'artisan le plus cher n'est pas nécessairement le meilleur. De son côté, l'artisan le moins cher ne va peut-être pas poser un matériel de qualité. Comparez, pesez le pour et le contre, renseignez-vous sur les artisans en consultant des avis clients certifiés. En clair, prenez le temps avant de foncer tête baissée et fiez-vous aux bouche-à-oreille ou aux recommandations clients, à condition qu'elles soient certifiées 100% véridiques

En ce qui concerne les devis, il doit obligatoirement comporter les mentions suivantes :

- Une date ;
- Le nom et les coordonnées de l'artisan ou de l'entreprise qui effectuera les travaux ;
- Votre nom ainsi que le lieux d'exécution des travaux ;
- La mention « Devis » ou « Proposition de prix » ;
- Le prix et la quantité détaillés pour chaque intervention et matériel utilisé ;
- Les éventuels frais de déplacements ;
- La mention du caractère « gratuit » ou « payant » du présent devis ;
- La durée de validité de l'offre et des prestations ;
- La date de début et de fin des travaux ;
- La somme totale à régler au professionnel, en HT et TTC ;
- Les modalités de règlement ;

-
La mention finale, écrite à la main du client : « Devis reçu avant l'éxecution des travaux, lu et accepté » ;

Ces différentes mentions doivent vous rassurer sur la validité et la conformité du devis.

Découvrez quelles sont vos autorisations

Sachez que selon votre type d'habitation ou votre statut (propriétaire, locataire), vous pouvez avoir différentes exigences et autorisations à prendre en compte :

- Vous êtes locataires ? Vous devez préalablement faire des demandes auprès de votre propriétaire afin d'obtenir une autorisation de travaux. Lui seul a le droit de choisir si l'habitation peut être modifiée ou non.

- Vous habitez dans un appartement ou une maison individuelle ? Renseignez-vous auprès des autorités compétentes afin de savoir si vous avez besoin d'un permis de construire ou de faire une déclaration de travaux. Tout dépend de si vous modifiez ou non la surface ou l'apparence de votre maison.

Trouver les bons artisans

En ce qui concerne les travaux de l'habitat, se tromper d'entreprise peut avoir de lourdes conséquences. Faites attention aux risques d'abandon de travaux, de fautes graves, de travail au black, de non-conformités, de faux-devis, etc. Les risques sont nombreux. Mieux vaut donc faire appel à la bonne entreprise. Pour cela, il n'y a rien de tel que le bouche-à-oreille. Prenez le temps de regarder les avis clients certifiés qui recommandent les professionnels de qualité.

Notre réseau Plus que PRO vous propose justement des professionnels, près de chez vous, qui sont recommandés par leurs avis clients, certifiés ISO ! Faites leur confiance pour vos travaux.