/
/
/
Façade : quel matériau choisir ?
Façade de maison en pierre

Façade : quel matériau choisir ?

Parmi les matériaux traditionnellement utilisés pour bâtir les façades des différentes constructions, on trouve la brique, le béton, la pierre et le bois. Pour savoir lequel est le plus approprié à votre projet, il est nécessaire de connaître les avantages et les inconvénients de chacun, et d’être conseillé par un professionnel compétent et expérimenté.

Atouts et inconvénients des différents matériaux pour vos façades

La brique

Matériau naturel, durable, et résistant au feu, la brique est recyclable et n’émet pas d’éléments nocifs dans le temps comme dans sa mise en œuvre. En optant pour la brique creuse, vous vous assurez d’une isolation thermique de qualité, d’autant que ce type de matériau dispose d’une inertie qui lui permet de restituer durant la nuit la chaleur emmagasinée et accumulée au cours de la journée.

Enfin, la brique est poreuse ce qui permet à votre façade de respirer. En termes d’inconvénients, il faut noter qu’elle est plus chère que le bloc béton et que sa pose requiert un savoir-faire professionnel. Sa porosité a l’inconvénient de la rendre sensible à l’humidité, alors que les modèles de brique ancienne sont gélives, c’est-à-dire qu’elles sont susceptibles de s’effriter voire d’éclater sous l’impact du gel.

Le béton

Le béton a l’avantage d’être particulièrement résistant et durable. Insensible aux intempéries, il apporte une bonne isolation acoustique et thermique aux logements. Ce matériau est également intéressant en termes de coût global par rapport aux autres solutions possibles. Sachez enfin que le béton est recyclable en fin de vie puisqu’il est notamment réutilisé comme remblais. En ce qui concerne les inconvénients, ce matériau risque d’éclater ou de se fissurer en cas d’infiltrations d’eau, et sous l’effet du processus gel/dégel. Si la façade en béton n’est pas traitée contre les pollutions, de possibles coulures inesthétiques de couleurs apparaissent. De même, la rouille des aciers contenus dans le béton provoque un éclatement partiel du béton qui entoure les armatures.

La pierre

La façade en pierre apporte indéniablement un cachet naturel et authentique d’un logement, lui offrant une réelle valeur ajoutée. Outre sa grande durée de vie, elle n’impose pas d’opération de ravalement tous les 10 ans comme dans la plupart des autres configurations. Parmi les aspects plus négatifs, on relève une mise en œuvre compliquée, surtout lorsqu’il faut remplacer une pierre durant un ravalement. Il est également nécessaire d’adapter le type de nettoyage selon la nature de la pierre et surtout de son état, afin de ne pas dégrader l’esthétisme de la façade.

Le bois

Le bois massif n’engage pas de travaux compliqués et permet une isolation du bâtiment par l’extérieur. Ce matériau s’adapte aussi à tous les types de façade, redonnant un cachet intéressant à des maisons anciennes dégradées. Notez toutefois que le bois massif réclame une attention particulière pour lutter contre les attaques de champignons et d’insectes. Comparativement, le traitement et l’entretien pèsent donc plus lourds dans le budget. Contrairement aux autres matériaux, le bois ne peut être recouvert d’un enduit, d’un crépi, ou d’une peinture.

Obtenir un devis pour TYPEPRESTATION

Découvrez les artisans façadiers dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière de façade pour votre maison!