/
/
Le chef d'entreprise est un athlète de haut niveau

Le chef d'entreprise est un athlète de haut niveau

Rapide comme Usain Bolt, solide comme Sébastien Chabal, habile comme Tony Parker et réactif comme Sébastien Loeb... Le chef d'entreprise se doit d'acquérir de nombreuses qualités et de fournir un effort constant pour se maintenir à niveau : voyons les similitudes qui existent entre le chef d'entreprise et le sportif professionnel, au quotidien.

Compétition, adaptation et goût de l'effort

Les acteurs du monde du sport et du monde de l'entreprise doivent gérer des situations semblables : la concurrence, la compétition ou encore le respect des échéances. Athlètes et chefs d'entreprises apprennent également à gérer leur stress comme à fédérer un collectif.

Ils doivent à la fois savoir faire face aux situations délicates (se concentrer sur leurs fondamentaux ou élaborer une nouvelle stratégie), mais aussi aux conjonctures favorables (profiter de leur potentiel au bon moment ou maintenir leur position de leader). Le chef d'entreprise et l'athlète de haut niveau partagent enfin un vrai goût de l'effort, qui les amène à relever perpétuellement de nouveaux défis.

L'analyse de Vincent Collet, entraîneur de la SIG

Vincent Collet, respectivement entraîneur de la SIG et sélectionneur de l'Équipe de France de basket, établit lui aussi un parallèle entre sport de haut niveau et monde de l'entreprise. Dans une interview accordée à Bpifrance, il s'explique : « Le point commun entre l'entraînement d'une équipe sportive et le management d'une entreprise, ce sont les objectifs. C'est à partir d'eux qu'on construit une saison sportive ou une activité en entreprise. »

Mais l'entraîneur-sélectionneur ne s'arrête pas là : « Le deuxième point commun, ce sont les hommes : il faut leur donner la motivation, la détermination et les outils nécessaires pour atteindre l'objectif fixé ». Pour lui, à l'image d'un entraîneur cette fois, un manager doit être « passionné, empathique et visionnaire », il doit comprendre et motiver ceux qu'il coache.

Faire ses preuves... dans les épreuves

« Nous analysons tout, le progrès nous permet d'être factuel et de retravailler avec chaque joueur sur ses points forts et points faibles de la rencontre écoulée...» Vincent Collet le dit sans détour : l'essentiel est de faire ses preuves ! Si l'on souhaite jouer dans la cour des grands et pouvoir peut-être un jour devenir un leader, pas de triche possible. Comment penser qu'un consommateur n'exige pas les mêmes efforts et la même transparence, de la part d'une entreprise ? La SIG, sous l'impulsion de son président et de son entraîneur-sélectionneur, a la volonté de se hisser parmi les dix plus grandes équipes européennes dans les années à venir. L'équipe de Plus que PRO leur souhaite bonne route et bon courage. L'entreprise est en effet passée par ce chemin : être la seule entreprise d'Europe à exiger le vrai dans le monde des avis clients.

Aussi, Plus que PRO sait ce que c'est que d'être confronté à la compétition. Monter dans les classements, être les meilleurs et le prouver, séduire le jury (ses propres clients), c'est le défi quotidien de l'entreprise. Mais Plus que PRO, ce sont aussi de véritables préparateurs sportifs de haut niveau ! Nos coachs accompagnent les chefs d'entreprise comme les coachs sportifs accompagnent leurs poulains pour affronter les compétitions. Et quand le sportif remporte des trophées, le coach est satisfait d'avoir participé à la réussite de l'athlète. Chacun en retire de la fierté.

Plus que PRO est en effet l'unique entreprise européenne à proposer à ses adhérents des avis clients contrôlés par un process certifié. En 2015, l’ensemble des adhérents Plus que PRO ont généré un demi-milliard d’euros de chiffre d’affaires.